Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Maternité : la capacité de Befelatanana dépassée - Befelatanana accueille 30 à 35 admissions par jour pour un total de 120 lits - 12/06/2013 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La maternité de Befelatanana met des lits supplémentaires par terre, pour capacité d'accueil insuffisante. Le taux de mortalité néonatale y explose. Une des plus grandes maternités, la référence du pays qu’est celle de Befelatanana, ne dispose pas d’assez de places pour les femmes admises pour accouchement ou hospitalisation. Les trois premiers mois de l'année et au mois d'août, les 120 lits de la maternité sont occupés, selon les responsables.

Ces derniers, ne voulant pas refouler leurs patientes, essayent, par tous les moyens, de résoudre le problème afin de donner les soins dont elles ont besoin. «Chaque année, il nous arrive de ne plus avoir de place pour accueillir nos patientes. Cependant, on a deux possibilités, soit on met deux patientes dans un lit à une place, soit on ajoute des lits supplémentaires par terre», a confié le docteur Lanto Rainibari­jaona, chef de service urgence à la maternité de Befelatanana, hier, en marge de l'ouverture de sa porte ouverte. 98 sages-femmes et 56 médecins travaillent à la maternité. Chacun a son tour de garde.
Dans le service d'urgence, ils sont trois à quatre médecins avec deux sages-femmes, qui s'occupent de 30 à 35 admissions par jour. C'est pour dire que, en plus de la capacité d'accueil, le personnel médical manque également à la maternité.

Manque de personnel

«Vous allez sûrement me dire que nous avons beaucoup de médecins et de sages-femmes au sein de la maternité, mais leur nombre est bien inférieur face au volume de travail quotidien», renchérit le directeur d'établissement, le professeur Hery Rakotovao Andriampanalinarivo. Celui-ci assure que toutes les interventions gynécologiques sont faisables dans sa maternité. Elle dispose de 18 services techniques dont le service des urgences, celui de la consultation prénatale, de la grossesse à risque, de la chirurgie gynécologique, de la réanimation néonatale, de la pédiatrie,...Son personnel qualifié et son matériel médical quasi-adéquats ne peuvent pas toutefois, tout faire. Le taux de mortalité néonatale était de 38,12% en 2012. Selon les médecins, la détresse respiratoire, l'hémorragie à l'accouchement, les infections en sont les principales causes.

Michella Raharisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !