Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Vaccination : suspicion de cas de rougeole - 12/10/2013 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Huit cent trente mille enfants sont exposés à la rougeole du fait qu'ils ne sont pas vaccinés. La semaine de santé mère-enfant sera couplée avec la campagne de vaccination contre la rougeole. La rougeole se fait menaçante. La couverture vaccinale de la rougeole dégringole selon le bilan de la dernière campagne de vaccination contre cette épidémie, en 2010. « Huit cent trente mille enfants risquent de contracter la rougeole », a révélé Steven Lauwerier, représentant résident de l'Unicef.

C'était hier, lors du lancement de la semaine de santé mère-enfant (SSME), à partir du lundi, laquelle sera couplée avec la campagne nationale de vaccination contre la rougeole. D'origine virale, liée à l'hygiène, la rougeole s'avère extrêmement contagieuse via aérienne. Selon les médecins, il suffit d'une seule personne atteinte de la rougeole dans un bus bondé de trente personnes, pour en contaminer vingt autres, si elles ne sont pas vaccinées. Le service de vaccination auprès du ministère de la Santé publique admet que 13% des enfants ne sont pas vaccinés contre ce fléau mortel, mais le dernier cas identifié serait en 2010, à Midongy Atsimo.
Le vaccin contre la rougeole est pourtant obligatoire dans la vaccination de routine des enfants à leur neuvième mois, mais beaucoup de parents semblent le négliger.

Obligatoire

Pour cette campagne nationale, en partenariat avec l'Unicef, l'OMS et l'organisation Global alliance for vaccines and immunisation (GAVI), environ trois millions quatre cent mille enfants de 9 à 59 mois en sont gratuitement les destinataires. « Cette campagne est une opportunité pour immuniser les enfants et surtout pour éradiquer la rougeole », lance la ministre de la Santé publique, la docteure Johanita Ndahimananjara.

Le vaccin contre la rougeole est ainsi important. Selon le docteur Marius Rakoto­manga, chef de service de vaccination, si cette épidémie ne tue pas, elle laisse des séquelles sur la victime, si on ne parle que de la cécité, la déshydratation,...Outre la campagne nationale de vaccination contre la rougeole, la SSME offrira des prestations gratuites com­me la vaccination des enfants et des femmes enceintes, la distribution de vitamine A, le déparasitage ainsi que le
dépistage de la malnutrition.

Michella Raharisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !