Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Substitution de médicaments : Les pharmaciens sont autorisés - 09/12/2006 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un pas franchi dans la médecine. Désormais, les pharmaciens travaillant à Madagascar sont autorisés à substituer les médicaments qui sont prescrits dans une ordonnance médicale délivrée par les médecins traitants. La loi portant y afférent est sortie et publiée le 31 juillet 2006.

Le ministre Jean Louis Robinson l’a fait savoir hier au cours d’une conférence de presse qu’il a organisée dans son bureau à Ambohidahy. Il a bien précisé que cette mesure ne s’étend pas aux dépositaires de médicaments car ces derniers n’ont pas reçu les compétences scientifiques requises pour dispenser des conseils.

Avant, la législation malagasy interdisait les pharmaciens de procéder à cette substitution sans avoir obtenu l’accord favorable du médecin prescripteur.
Mais qu’est ce qui amène le ministère de la Santé et du Planning familial (MSPF) à prendre cette disposition ? Le ministre de la Santé a expliqué. « Sur le marché malagasy co-existent des spécialités pharmaceutiques et une large gamme de leurs équivalents génériques. On a remarqué que la plupart des prescripteurs malagasy ont l’habitude de prescrire des spécialités dont le coût est, pour certains malades, inaccessible.

Ainsi, pour permettre à la majorité de la population d’acquérir les médicaments dont ils ont besoin, nous préconisons d’autoriser les pharmaciens, en accord avec le patient ou l’acheteur, de substituer les spécialités prescrites par l’ordonnance médicale par leurs équivalents génériques. Bien évidemment, ces médicaments ont la même efficacité thérapeutique que les spécialités innovantes ».

Par ailleurs, la publication de cette loi s’inscrit dans la politique pharmaceutique nationale laquelle a pour objectif de pérenniser la disponibilité et l’accessibilité physique et financière en médicaments essentiels et consommables médicaux de qualité dans le système sanitaire malagasy.

Face à la nouvelle mesure prise par le MSPF, force aussi est de penser qu’elle donne l’importance au métier des pharmaciens. Souvent, beaucoup ont oublié que ces pharmaciens, comme son nom l’indique ont fait des études et des formations supérieures en pharmacie et la pharmacie fait partie du domaine de la médecine.

Herimanda R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !