Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Peste à Madagascar : Attention aux feux de brousse - 11/12/2006 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Pas de panique. Le ministre de la Santé et du Planning familial a rassuré la population que la situation est maîtrisée. « Le cas de peste enregistré pour cette année a baissé de l’ordre de 30% par rapport aux années précédentes. Ce qui signifie que le pays a fait des progrès dans la lutte contre cette maladie émergente ». Des chiffres à l ‘appui. « De 1996 à 2006, le nombre de cas déclarés est passé de 1 611 à 283. Pour la même période,le nombre de cas confirmés est de 222 à 105.

Il est difficile d’éradiquer entièrement la peste en quelques années surtout dans un pays où elle a fait son apparition. Beaucoup l’ont classé comme une maladie qui date des siècles et qui ne devrait plus apparaître de nos jours.
Ce qui n’est pas le cas pour Madagascar. Selon le ministre Jean Louis Robinson, les feux de brousse constituent un facteur déterminant de la réapparition de la peste.

« La peste est une maladie des rongeurs, principalement véhiculée par les rats. Ces rats fuient les champs et cherchent des abris dans le village à proximité. Ils transmettent leur maladie à l’homme par piqûres de puces », a-t-il dit.

19 décès enregistrés dans tout Madagascar

Généralement, 40 districts sont exposés en permanence à la maladie. Pour cette année, 25 districts ont été touchés. On peut citer, entre autres Ambohidratrimo, Antananarivo-Avaradrano, Faratsiho, Antsirabe II, Arivonimamo, Tsiroanomandidy, Fenoarivo Be, Ambositra, Fandriana, Ambalavao, Moramanga.

Récemment, on a entendu parler des cas de la peste dans certaines régions. A Ankadinary, Commune rurale Antsalala, District de Manjakandriana, le maire de la commune a révélé une personne décédée suite à cette maladie. A Ambohidratrimo aussi, on a enregistré depuis le début de cette année 16 cas déclarés dont 3 confirmés. A Antananarivo-Renivohitra, 8 cas déclarés et un décédé. C’était dans le IV ème arrondissement. Dans tout Madagascar, le nombre de personnes décédées suite à cette maladie s’élève à 19 dont 14 dans la province d’Antananarivo, 4 dans la province de Fianarantsoa, 1 dans la province de Toamasina.

Dr Jean Louis Robinson a tenu à affirmer que toutes ces personnes étaient décédées chez eux. « S’ils se sont rendus à l’hôpital, le danger pourrait être évité ».

Herumanda R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !