Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Épidémie de peste : une trentaine de morts faute d'intrants - 18/12/2013 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Santé publique a avoué, hier, lors du Conseil du gouvernement tenu à Mahazoarivo, que l'insuffisance en intrants entraine la principale cause de décès lié à la peste. Aussi, les vingt-et-une personnes mortes de peste pulmonaire à Mandri­tsara n'ont pas reçu le traitement adéquat. Une équipe a été envoyée dans ce district pour appuyer les médecins locaux.

Cette situation est aussi survenue dans le district d'Analanjirofo, causant sept décès de peste pulmonaire. Dans le district d'Ikongo, Tsiroanomandidy et Ikalamavony, des équipes ont été envoyées après la constatation de décès suite à une peste bubonique.
« La peste fait partie des mala­dies négligées par les bailleurs de fonds. Le budget du ministère de la Santé publique ne suffit pas à prendre en charge toutes les maladies », a tenté de se justifier un haut responsable du ministère de la Santé publique, face à cette situation.
D’un autre côté, des médecins pointent du doigt la mauvaise gestion du budget. « Le ministère de la Santé publique fait partie de ceux ayant obtenu un budget conséquent cette année. Mais la majorité de ce budget est allouée au fonctionnement. Le budget d'investissement dépend, par contre, en majorité des aides externes.

Comment voulez-vous que le ministère puisse pallier le gap dès que les bailleurs font défaut », interpelle un médecin. À l'entendre, il faut encourager les médecins à exercer dans des zones reculées grâce à une motivation spéciale et leur donner du moyen matériel.

Vonjy Radasimalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !