Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Plus de 253.000 ménages ciblés - 18/01/2007 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La lutte contre les moustiques renforcés. 253 895 ménages dont 152 199 dans la province d’Antananarivo et 101 696 dans la province de Fianarantsoa seront ciblés durant la campagne d’aspersion intra-domiciliaire ou CAID. Celle-ci a été lancée officiellement hier à Alarobia-Ambatomanga, District de Manjakandriana. La cérémonie a vu la présence du ministre de la Santé et du Planning familial (MSPF).

Une telle initiative n’est pas en fait une nouveauté. Presque chaque année, le MSPF, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, s’y engage. Les provinces de Fianarantsoa et Antananarivo sont prises comme cible. Du mois de novembre au mois de juin, ces régions sont exposées au risque du fait que c’est la période pendant laquelle les moustiques « anophèles », vecteurs de la maladie, se répandent.

Suite à des enquêtes menées par le ministère, quelques Communes, Districts et Régions seulement ont été retenus pour réaliser la CAID. Pour la province de Fianarantsoa, la cérémonie de lancement de la campagne est prévue le 24 janvier prochain. Ce sera à Sandradahy, près de Fandriana.

Malgré les efforts déployés par différentes entités, le paludisme demeure l’un des premiers problèmes de santé publique. Il est la première cause de mortalité et morbidité à Madagascar. Des statistiques fournies par le ministère de la Santé et du Planning familial (MSPF) l’approuvent. Plus de 30 % des enfants qui sont décédés à l’hôpital sont dus au paludisme. 95% du territoire malagasy et 90% de la population sont exposés au risque de la transmission permanente ou saisonnière du paludisme.

Herimanda R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !