Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le SIDA, 61,92% de dépistages, fin 2006 - 02/02/2007 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dépistage mobile et partenariat avec les associations communautaires de base. Telles sont les méthodes adoptées par la région Analamanga pour instaurer l’Initiative à résultats rapides dans la lutte contre le VIH/SIDA. La Région avait mis pour objectif 63.439 dépisatges, pour le compte de l’année 2006. A la fin de l’année, 39.986 personnes ont réalisé leur désir de connaître leur statut sérologique, soit 61,92% de dépistage. Aujourd’hui, 5 personnes sont détectées séropositives, 11 autres sont en cours de confirmation.

Dr Fara Rakotomalala, le coordonnateur régional de la lutte contre le SIDA à Analamanga explique la situation. Il y avait rupture de réactifs pendant un certain laps de temps. Quelques centres de dépistage n’ont été effectifs que durant le deuxième semestre.
La région avait pris les nouvelles stratégies suscitées au dernier trimestre seulement. Mais ces méthodes ont apporté une nette amélioration dan sla prise décision de la population, car les équipes sont venues à la rencontre de la population. « Sur terrain, on a constaté que les populations rurales sont plus rapides à prendre leurs responsabilités et leur décision que la population urbaine. Alors que l’on sait qu’ils ont moins d’informations par rapport à leurs pairs citadins ».

Perception de la maladie ? La majorité des Malgaches sont «au courant» de la maladie, mais les citadins semblent avoir plus peur des résultats.

Parce qu’ils savent plus ?

Volana

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !