Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de peste : Madagascar de plus en plus isolé - 13/10/2017 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Grande Ile est évitée comme la peste actuellement. Au sens propre comme au sens figuré. Le voyage vers Madagascar n’est pas recommandé actuellement. Dans la région Océan Indien, c’est carrément interdit. Déjà isolé naturellement en tant qu’île, Madagascar est isolé techniquement à cause de la peste. La première sanction vient des autorités seychelloises qui ont peu apprécié que leur coach de leur équipe de basket-ball soit décédé de la peste contractée à Madagascar. D’autant que d’autres malades sont encore en traitement aujourd’hui.

Questionné sur cet isolement progressif de la Grande Ile, le Premier ministre Olivier Mahafaly précise que « Nous ne sommes qu’au niveau 2 actuellement, c’est seulement au niveau 3 que la fermeture totale des frontières est effective ».

Sur terrain, les propositions fusent pour venir à bout à cette maladie de la misère. Certains proposent des villes mortes pour 3 jours au moins, de vendredi à lundi par exemple. Les demi-mesures ne seront jamais efficaces. Les rassemblements sont interdits déclarent les autorités mais elles n’osent pas interdire les messes et autres réunions dans les temples. Les fanatiques religieux et autres dirigeants décrètent que la peste reste à l’extérieur des églises et temples. Les autorités politiques n’osent pas leur interdire ce genre de rassemblement. Entre ceux qui déterrent les cadavres de leurs proches pour les enterrer dans le caveau familial coûte que coûte, ceux en conflit avec les forces de l’ordre car n’acceptent pas le verdict de la peste de leurs proches décédés, les malades de la peste qui s’enfuient, ceux qui s’enfuient avec le corps de leur proches de peur que les autorités les prennent, ceux qui rassemblent la foule toute religion confondue pour prier, les tas d’ordures amoncelés ici et là, les caniveaux débordés… La peste a de beaux jours devant elle !

Yvan Andriamanga

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !