Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de rougeole : Deux milliers de cas à Tana et dans les zones périphériques - 17/11/2018 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les statistiques enregistrées auprès du ministère de la Santé publique n'ont pas encore été mises à jour depuis la semaine dernière. A cet effet, 2.258 cas ont été notifiés des cas de rougeoles. Des chiffres qui ont relaté la situation épidémiologique de la semaine dernière, et qui n'ont pas encore été révisés selon les dires d'un responsable auprès du ministère de la Santé publique joint au téléphone hier.

Le responsable de saisir l'occasion pour donner quelques explications sur le procédé suivi par le ministère de la Santé publique dans la prise en charge des cas. « Tous les cas présentant des éruptions cutanées et des fièvres sont systématiquement considérés comme des cas de rougeole ». Le responsable de noter que les diagnostics différentiels se font auprès des Centre de Santé de Base, ou encore auprès des centres hospitaliers. Lesdites différenciations pouvant amener au constat de rougeole, de varicelle ou encore de rubéole d'après toujours le responsable auprès du ministère de la Santé publique.

Problématique. Par ailleurs, la situation épidémiologique actuelle évolue si on se réfère aux dires dudit responsable. Les zones périphériques présenteraient de plus en plus de cas de rougeoles. Selon toujours ce responsable : « Une prolifération de l'épidémie causée par le déplacement des cas confirmés ». Ainsi, le déplacement non maîtrisé des personnes présentant la maladie pourrait être l'une des causes première de la prolifération de l'épidémie hors de son foyer qui est la capitale malgache. Pour ce qui est des déplacements, la récente épidémie de peste a démontré l'importance d'accorder une attention particulière à la gestion des transports. Notamment, l'importance de mettre en place les dispositifs de traçage des passagers comme les manifolds. Il y a également les dispositifs de dépistage et de mise en quarantaine. Il convient toutefois de noter que les personnes qui ont contracté la rougeole sont celles qui n'ont pas encore été vaccinées contre la maladie.

Par José Belalahy

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !