Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Février 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Carence en iode : Sensibilisation et renforcement du mécanisme d'iodation du sel - 24/11/2018 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'iode est naturellement présent dans le poisson et les produits de la mer. Infertilité, avortement spontané, insuffisance pondérale à la naissance, trouble du développement de l'embryon et du fœtus ; et autres anomalies, parfois graves, de la croissance et du développement physique et mental de l'enfant, responsables de déficience mentale et de diminution des capacités intellectuelles, de difficultés d'apprentissage et de mauvais résultats scolaires.

Ce sont autant de manifestations des troubles dus à la carence en iode, lesquels concernent principalement le jeune enfant, parfois bien avant la naissance, mais les conséquences n'en sont pas moindres chez l'adulte. Outre les problèmes de fertilité, les troubles thyroïdiens ou encore l'altération de l'aptitude au travail peuvent survenir. L'iode, oligo-élément naturellement présent dans les poissons, les fruits de mer, les épinards, les algues, etc.,est essentiel au fonctionnement de l'organisme humain.

Iodation du sel. A Madagascar, la carence en iode relève d'un problème de santé publique dans la mesure où elle est liée au problème de nutrition. Faut-il rappeler que le taux de malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans dans le pays est élevé : 47%, soit près d'un enfant sur deux. Par ailleurs, l'enquête nationale sur l'iode et le sel à Madagascar, effectuée en 2014, a montré que près de 80% des ménages malgaches ne consomment pas de sel iodé. En effet, seulement 21,3% des ménages disposent de sel à teneur adéquate en iode, d'où la relance, il y a quelques années, et le renforcement du mécanisme d'iodation du sel. Les principaux sites de production de sel tels Antsiranana et Morondava disposent déjà de structures permettant d'enrichir en iode les productions. De même, des contrôles sur la teneur en iode seront effectués sur le sel disponible sur le marché. Rappelons que Madagascar a signé la déclaration du consensus sur l'iodation universelle du sel et la réduction de la consommation de sel en 2014.

Journée nationale. Les 28 et 29 novembre prochains se tiendra à Fianarantsoa une série de manifestations entrant dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre les troubles dus à la carence en iode. Le choix de la ville de Fianarantsoa pour abriter cette manifestation n'a pas été anodin dans la mesure où cette région affiche un taux de malnutrition chronique élevé chez les enfants (65,2%). De même, il s'agit d'une zone située en altitude et éloignée de la mer, expliquant la faible présence d'iode dans les sols et les végétaux. Durant ces deux jours de manifestations dans la capitale de la région Haute Matsiatra, l'accent sera mis sur l'information et la sensibilisation de la population.

Par Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !