Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Seize mille cas de rougeole enregistrés en 2018 - 16/01/2019 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Trois personnes auraient trouvé la mort dernièrement dans la région de Vakinankaratra à cause de l’épidémie de rougeole. Sur le plan national, près de 16 000 cas ont été enregistrés l’année dernière, selon le dernier bilan rendu public par le ministère de la Santé. Sans entrer dans le détail, ce département ministériel indique que 67 districts sur 119 sont touchés par cette épidémie. Au niveau de l’Océan indien des médias des îles sœurs évoquent également un bilan préoccupant avec désormais des dizaines de décès liés à la rougeole chez eux.

Une réunion de plaidoyer pour la lutte contre la propagation de l’épidémie à Madagascar a eu lieu hier au Palais de Mahazoarivo. Dirigé par le premier ministre, Christian Ntsay, elle a réuni les partenaires techniques et financiers et les responsables techniques au sein des départements ministériels concernés.

Il a été indiqué que Madagascar serait actuellement dans la première phase de la riposte vaccinale. Cette phase consisterait à vacciner au moins 95% des enfants les plus vulnérables soit près de 7 millions d’enfants afin d’interrompre la transmission de l’épidémie. La première campagne de vaccination pour les enfants de 9 mois à 9 ans se déroulera du 14 au 18 janvier dans les 25 districts les plus affectés par l’épidémie. Une deuxième campagne de vaccination serait menée au mois de février et une troisième est prévue au mois d’avril. Il manquerait toutefois 20% du budget nécessaire pour l’achat des vaccins et des équipements pour la deuxième campagne de février, et 100% du budget pour celle du mois d’avril. Une somme de 2,6 millions de dollars serait ainsi nécessaire pour cette riposte vaccinale.

La stratégie de lutte contre la propagation consiste à procéder en deux étapes. La première sera consacrée au recensement des cas confirmés pour la dotation en matériels de suivi de l’évolution de l’épidémie. Dans un deuxième temps, l’accent sera mis sur l’amélioration de la communication et du système de partage d’informations. Pour la sensibilisation qui s’avère également importante, une étroite collaboration avec les parents et les différents responsables d’écoles s’impose. En effet, lors des précédentes campagnes de vaccination, on constate souvent la réticence des parents à faire vacciner leurs enfants.

Arena R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !