Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Hypertension artérielle : Près de 40% des adultes malgaches concernés - 17/05/2019 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’hypertension artérielle est en constante augmentation à Madagascar, ces dernières années, au regard des cas diagnostiqués dans les formations sanitaires. Dans le monde, plus d’un milliard de personnes souffrent d’hypertension artérielle, dont près de 60% dans les pays en développement et de 40% dans les pays riches.

Véritable problème de santé publique mondiale, l’hypertension artérielle touche de près la population de Madagascar et d’ailleurs. Dans la Grande Ile, près de 40% des adultes en souffrent, selon les données datant d’il y a cinq ans. En effet, la prévalence de l’hypertension artérielle chez les adultes de 25 ans et plus à Madagascar est de 40,6% chez l’homme et 37,5% chez la femme, en 2014. Le nombre de cas vus dans les centres de santé de base et les centres hospitaliers sont passés de 148.678 en 2009, à 186631 cas en 2012, selon les chiffres visibles dans les annuaires statistiques de 2009, 2010, 2011 et 2012 du service des statistiques sanitaires au sein du ministère de la Santé publique.

AVC et infarctus. Selon toujours les données du même service des statistiques sanitaires, l’hypertension artérielle constitue la deuxième cause des pathologies médicales les plus fréquentes (6,4% des consultations externes) au niveau des centres hospitaliers de référence, avec une létalité de 5,5%. De nombreux autres malades sont, par ailleurs, non diagnostiqués et de ce fait, ne sont pas pris en charge, les exposant à des risques réels d’accident vasculaire cérébral (AVC), d’attaques cardiaques ou encore des dommages sur des organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou les reins. Autant de complications graves qui peuvent être évitées avec une prise en charge adéquate et continue.

Graves complications. Les facteurs de risque de l’hypertension artérielle sont principalement l’âge et le sexe, le stress et les émotions, l’obésité, les habitudes alimentaires, le tabagisme, la sédentarité, etc. La journée mondiale contre l’hypertension artérielle, célébrée ce jour, 17 mai, est une occasion d’informer et de sensibiliser le public sur l’hypertension, la gravité de ses complications, les risques et les moyens de prise en charge de l’hypertension, ainsi que sur les possibilités de dépistage et de prévention afin d’éviter, dans la mesure du possible, de développer cette pathologie cardiovasculaire.

Rappelons que la date du 17 mai a été décrétée journée mondiale de l’hypertension artérielle, par la Ligue mondiale contre l’hypertension en 2005.

Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !