Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Jusqu'au 31 août 2019, profitez de nos offres spéciales.

En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du col de l'utérus : Efficacité confirmée du vaccin contre le HPV - 28/06/2019 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une nouvelle méta-analyse, effectuée par une équipe médicale québécoise, vient d'apporter de nouveaux éléments confirmant l'efficacité du vaccin contre le papillomavirus humain. Depuis 2007, il est possible de se prémunir du papillomavirus (HPV) par le biais de la vaccination. Des campagnes de vaccination sont menées dans de nombreux pays du monde.

A Madagascar, une phase pilote a été menée il y a quelques années sur les filles dans plusieurs villes du pays.
Cependant, des débats se font sur plusieurs fronts sur l'efficacité du vaccin, mais surtout, des effets indésirables de celui-ci. Une vaste analyse effectuée par une équipe médicale québécoise, menée par le Pr Mélanie Drolet du CHU de Québec-Laval University Center, vient de confirmer l'efficacité du vaccin.

En effet, cette méta-analyse, incluant une phase de recoupement de 65 études concernant 14 pays développés - couvrant ainsi plus de 60 millions d'individus - a montré une forte baisse de l'incidence des cancers du col utérin. En effet, l'analyse parle d'une baisse de 83% de l'incidence des cancers du col de l'utérus chez les filles de 13 à 19 ans, entre 5 et 8 ans après avoir reçu le vaccin, et de 66% chez les femmes de 20-24 ans. Et ce n'est pas tout : selon toujours cette analyse, les campagnes de vaccination permettent de réduire les lésions cervicales précancéreuses, lesquelles sont des modifications des cellules du tissu recouvrant le col de l'utérus, et qui pourraient évoluer vers un cancer.

Les garçons aussi. Si jusqu'ici les campagnes de vaccination contre les HPV s'adressent principalement aux filles, et de préférence avant le début de l'activité sexuelle, vacciner aussi les garçons est loin d'être une mauvaise idée. En effet, les campagnes de vaccination contre les HPV ont également des impacts sur l'incidence des verrues génitales, lesquelles peuvent affecter aussi bien les femmes que les hommes. Selon l'étude de l'équipe québécoise, une baisse de 67% des diagnostics de verrues génitales a été observée chez les filles de 15 à 19 ans, entre 5 et 8 ans après la vaccination ; et de 48% chez les garçons du même âge. Forte de ces constats, l'équipe du Pr Drolet soutient que ces résultats confirment l'efficacité du vaccin contre les HPV, et viennent renforcer les conclusions déjà établies dans le cadre d'une précédente méta-analyse réalisée en 2015, mettant en évidence l'efficacité du vaccin.

Par Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !