Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

L'épidémie de paludisme gagne du terrain - 13/10/2007 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'année 2007 voit les épidémies de paludisme s'amplifier. L'usage de moustiquaires n'est pas encore généralisé, surtout dans les grandes villes. La Grande île doit renforcer la lutte contre le paludisme. Selon une enquête du service de lutte contre la maladie, rattaché au ministère de la Santé, du planning familial et de la protection sociale, l'épidémie de paludisme connaît une hausse palpable cette année.

Or, le paludisme demeure la troisième cause de mortalité, particulièrement chez les enfants de moins de 5 ans. « Si nous enregistrons trois cas annuels d'épidémie, ce chiffre a augmenté, cette année, à cause de la chaleur et de la pluie. Ce sont les deux facteurs principaux de transmission paludique ». C'est ainsi que l'explique le Dr Harilala Ranaivoharimina, un des responsables de la division de surveillance épidémiologique du paludisme.

Efforts insuffisants
Il ajoute, toutefois, que la Grande île se prépare d'avance pour pouvoir y faire face. « Jusqu'ici, nous avons pu les maîtriser, affirme-t-il. Cependant, le niveau de la prévention nécessite encore des efforts ». Effectivement, les résultats de l'enquête appelée Tracking results continuously et réalisée auprès de ménages, ont été révélés, hier, au Hilton Madagascar et ne sont pas satisfaisants.
L'étude a été menée grâce au partenariat entre le ministère de tutelle, Psi Madagascar, l'Usaid et l'Institut national de la statistique.
Au cours de la présentation du rapport, il a été souligné que l'usage des moustiquaires imprégnées n'est pas encore généralisé dans les grandes villes. « Pourtant dans les zones rurales, les femmes enceintes connaissent bien leurs avantages et les utilisent. Ceci résulte de la sensibilisation menée par les différentes organisations et associations intervenant en milieu rural », précise le Dr Harilala Ranaivoharimina.
De même, beaucoup de gens ignorent la prévention anti-paludique, car ils ne disposent pas, chez eux, des produits à cet effet. A l'heure actuelle, le taux total de couverture est de 85%, mais seuls 45% sont garantis.
« Certaines croyances et la méconnaissance de l'importance des produits anti-paludiques freinent également leur utilisation », constate un autre médecin en commentant les résultats de l'étude.

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !