Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Plus de 4 millions d’enfants de 9 à 59 mois sont concernés par la vaste campagne de rattrapage à travers le pays ; Vaccination contre la rougeole dans certaines écoles - 24/10/2007 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Inquiétude et vive discussion chez beaucoup de parents, hier matin, devant le portail d’un établissement privé de la capitale. Ces parents sont soucieux en lisant l’affichage informant que les enfants de la petite et moyenne sections, âgés de moins de 5 ans, seront vaccinés et auront une dose de vitamine A, dans l’après-midi, dans le cadre de la semaine de la santé de la mère et de l’enfant.

« Mais de quel vaccin s’agit-il ? Ce n’est même pas indiqué sur l’affichage », s’interrogent entre eux ces parents. « Je ne laisserais pas mon fils se faire vacciner comme ça sans que je sache exactement de quoi il s’agit», déclare une jeune mère. Les parents ont donc décidé unanimement de s’informer davantage auprès des maîtresses d’école.

Vitale

Malheureusement pour eux, les enseignantes n’étaient pas du tout en mesure de dire précisément de quel vaccin allaient bénéficier leurs enfants. Elles ont tout simplement recommandé aux parents de se munir, dans l’après-midi, du carnet de vaccination de leurs progénitures. Et devant ces déclarations pas très explicatives, des parents se sont retirés tout en continuant la conversation entre eux. « Puisque ce n’est pas très clair, je ne vais pas envoyer ma petite à l’école dans l’après-midi. Comme ça, elle échappera à la séance de vaccination », avance un jeune papa. Mais la plupart des parents ont quelque peu désapprouvés l’intention de ce père de famille. « La vaccination est vitale pour la santé infantile. Il ne faut pas être aussi réticent. Ce qu’il faut faire c’est assister à la séance de vaccination et demander carrément l’avis des médecins ou des mobilisateurs qui vont procéder à l’immunisation », suggèrent certains parents.

Rattrapage

Ainsi, en raison d’une insuffisance de communication, les parents n’ont pas été mis au courant qu’il s’agissait d’un vaccin anti-rougeole. En fait, cette semaine de la santé inclut une campagne de rattrapage et de suivi de la vaccination contre la rougeole. En principe, tous les enfants devraient être immunisés contre cette maladie à son neuvième mois. Cette opération vise donc à récupérer ceux qui n’ont pas encore été vaccinés à l’âge recommandé. « Et une deuxième dose est aussi préconisée pour renforcer l’immunité des enfants déjà vaccinés », souligne un médecin. Près de 4 203 350 doses seront administrées au cours de cette campagne. L’objectif est de parvenir à une couverture vaccinale nationale de 95 %, d’où les interventions auprès des établissements scolaires et pas seulement au niveau des formations sanitaires. Ainsi, les parents, concernant la santé de leurs progénitures, ne seront plus plongés dans… l’inquiétude.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !