Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Cardiologie : L'angiographie fait ses preuves - 11/12/2007 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Soigner les maladies cardiaques ne nécessite plus d'évacuation sanitaire. Madagascar à travers la polyclinique d'Ilafy dispose déjà de la technologie de pointe en matière de cardiologie. Il s'agit de l'angiographie interventionnelle, une méthode permettant de détecter les anomalies telles que les sténoses ou le rétrécissement des artères provoquent l’obstructions de l'écoulement du sang.

Dans le cas de la cardiologie, l'examen cible des obstructions au niveau des artères du coeur, à l'origine des infarctus du myocarde. Suivant les résultats, une opération de dilatation des vaisseaux peut alors être décidée, on parle alors d'angioplastie. Depuis l'ouverture de l'unité d'angiographie à la polyclinique d'Ilafy, plus de 110 cas y ont été déjà traités.

« Notre objectif est de réduire le coût du traitement des maladies cardiaques et de rendre les soins accessibles à toutes les couches de la population. Une évacuation médicale n'est plus alors nécessaire », explique le professeur Hubert Razafindramboa, un responsable au sein de la polyclinique d'Ilafy.

L'unité d'angiographie de la polyclinique d'Ilafy a été mise en place en juillet 2006. La méthode venant d'arriver à Madagascar, l'établissement travaille avec des cardiologues étrangers pour pratiquer les opérations, mais surtout pour former les cardiologues malgaches à la technique d'angiographie et d'angioplastie. Aujourd'hui, l'établissement travaille avec deux illustres cardiologues, le Réunionnais Ha-Moshinaly et le Mauricien Mamode Yearoo. Ces derniers ont parlé de leur expérience lors d'une conférence sur l'infarctus aigu du myocarde à l'hôtel Colbert.

Mahefa Rakotomalala

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !