Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : d’ici 2020, le nombre de décès dûs au cancer augmentera de 100% à travers le monde. Madagascar est plus que concerné ; 84 millions de décès dûs au cancer au cours des 12 prochaines années - 30/01/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le cancer tue autant de personnes chaque année que le Sida, la tuberculose et le paludisme réunis, avec 12,5% des décès dans le monde, dûs au cancer. A Madagascar, on recense environ 1200 nouveaux cas de cancers par an. Mais ces chiffres sont encore loin de refléter les réalités dans la mesure où de nombreux cas sont inconnus des services de santé. La Grande île ne dispose, d’ailleurs, que d’un seul et unique service d’oncologie (sis au CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona) pour 17 millions d’habitants et les malades ne sont pas tous en mesure de venir s’y faire soigner.

Dans le monde, il a été établi par l’OMS que plus de 70% des cas de cancers surviendront dans les pays en développement. Là où, justement, tous les moyens pour y faire face, font défaut. Quoi qu’il en soit, les cas de cander vont être multipliés par deux au cours des 12 prochaines années. D’ici 2020, 84 millions de personnes mourront du cancer. C’est ce qui ressort également d’un avertissement conjoint de l’OMS et de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) tout récemment. Ce seront alors les pays pauvres qui verront ces cas de cancer augmenter de manière inquiétante. D’après toujours l’OMS, 7,6 millions de personnes sont décédées d’un cancer en 2005 et le chiffre croît d’année en année. Les experts sont formels : ce chiffre atteindra en 2020 le cap des 15 millions de décès d’un cancer durant cette seule année, si rien n’est entrepris pour remédier à cette situation. Mais force est de constater que les pays en développement ne sont pas suffisamment armés pour faire face à de tels défis. L’AIEA évalue à un milliard de dollars, l’investissement supplémentaire nécessaire au cours des 10 prochaines années dans ces pays.

Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !