Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Infections respiratoires : les hôpitaux déplorent un manque d'oxygène - 02/04/2008 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La prise en charge des infections respiratoires s'avère difficile. Le stock d'oxygène ne suffit pas dans les Centres de soins. La 3ème rencontre de pneumologie s'est ouverte hier, avec la participation de médecins issus des 22 régions. Pour la première fois, ces médecins vont partager leur vécu au quotidien sur les urgences respiratoires, thème de la conférence organisée par l'association des Pneumologues malgaches en France (Pneumalga). « L'insuffisance respiratoire aiguë est un problème récurrent chez nos patients, surtout chez les tuberculeux. Pourtant, les gens ont l'habitude de ne pas consulter des médecins », souligne Dr Vololona Andriamanantsoa, médecin assistant dans le service médical du centre hospitalier de district d'Antalaha.

Elle affirme que le manque de matériels de soins est un souci pour la prise en charge des infections respiratoires. « En une année, notre stock d'oxygène pour traiter ces infections est limité à 3 mois. Nous devons demander aide auprès du bloc opératoire en cas d'urgence », ajoute-t-elle.

Un vieux problème

De même, la région de la Haute Matsiatra fait face à ce problème. « Nous avons un problème de gestion d'oxygène. C'est ce qui nous intéresse d'ailleurs, sur cette rencontre. Mais l'insuffisance de stock d'oxygène est un problème qui ne date pas d'hier », souligne le Dr Jean Léon Rakoto, directeur du Centre hospitalier universitaire de Fianarantsoa. Il annonce que les infections respiratoires nécessitent jusqu'à deux bouteilles d'oxygène par semaine.

Dr Lalao Raholiarisoa, médecin traitant dans le centre hospitalier ajoute que la tuberculose et l'asthme sont fréquents dans la région. « Les enfants sont les plus exposés à cause du climat, de la pauvreté et de la malnutrition », précise-t-elle.
Comme les autres médecins, ceux issus des régions attendent beaucoup des nouveaux traitements des urgences respiratoires et la gestion de l'oxygène, deux thèmes prévus au cours de ces trois jours.

Dr Jean Louis Robinson, ministre de la Santé, du planning familial et de la protection sociale, venu au lancement officiel, invite les praticiens à bien tenir compte des acquis pendant ce congrès. Quant à Pr Julia Rakotomaharo, présidente de l'association Pneumalga, elle a annoncé un don d'extracteurs d'oxygène pour les 22 régions de l'île.<

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !