Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Environnement et santé : le palu menace les Hauts-plateaux - 08/04/2008 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La recrudescence du paludisme, sous toutes ses formes, est à craindre sur les Hauts-plateaux, où l'endémie a été quelque peu vaincue ces dix dernières années. D'après le Dr Nivo Andriamampianina, chef du service de la communication et média au ministère de la santé, du planning familial et de la protection sociale, il existe des régions où le taux du paludisme reste faible. C'est le cas des hautes terres.

Pourtant, avec le réchauffement du climat, les moustiques, vecteurs du paludisme, deviennent de plus en plus tenaces et donc de plus en plus nocifs. L'évolution de l'intensité des précipitations joue également un rôle important dans la mutation de leurs espèces.
Ainsi, l'apparition du «chikungunya» sur la côte Est, à la fin de l'année 2006, peut s'expliquer par ce réchauffement de la température associé à la pluviométrie. De même, la maladie s'étend du littoral malgache vers les régions centrales, comme le confirme Monique Andriamananoro, spécialiste rattachée au projet «Réduction des émissions dues à la dégradation et à la déforestation à Madagascar».

C'est pourquoi les dirigeants décident d'anticiper la recrudescence du paludisme. Ils ont initié un atelier de réflexion sur le thème « Protéger la santé face au changement climatique », à l'occasion de la Journée mondiale de la santé, célébrée hier. Les partenaires du ministère de la santé se mobilisent déjà pour endiguer la propagation de la maladie dans l'Ile.

Ainsi, Neils Marquardt, ambassadeur des États-Unis, a octroyé un fonds de 17 millions de dollars au gouvernement. Cette aide américaine résulte de l'initiative présidentielle qui vise à faire de Madagascar un pionnier dans la lutte contre le paludisme en Afrique.

Noro Haingo Rakotoseheno

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !