Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Retard de croissance infantile. Un Malgache sur deux souffre de malnutrition dans la Grande Ile ; Madagascar parmi les 36 pays les plus vulnérables - 09/04/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La petite stature de la plupart des Malgaches n’est pas de nature. Elle est la conséquence logique de la malnutrition. C’est l’une des observations faites par des émissaires de « Standing Committee on Nutrition » des Nations Unies à l’issue de leur enquête « Landscape Analysis » dans trois régions du pays (Boeny, Analamanga et Anosy). Madagascar est parmi les 8 pays choisis comme modèle pour mener cette « analyse situationnelle ». La Grande Ile faisant partie des 36 pays du monde où vivent les 90% des enfants accusant un retard de croissance. Aux dernières statistiques disponibles, le taux national de malnutrition est de 42 %. C'est-à-dire, près d’un Malgache sur deux en est affecté.

«Les résultats de cette enquête serviront à améliorer les stratégies d’intervention pour accélérer les actions pour la réduction de la malnutrition», indique Ambinitsoa Raveloharison, coordonnateur national de l’ONN (Office National de Nutrition) au cours d’une réunion sur cette « analyse situationnelle », hier au Motel à Anosy.
En fait, cette perception de la petite stature comme « vahana » et la non considération de la malnutrition maternelle, qui est pourtant le point de départ de la malnutrition infantile, seraient des obstacles à la forte volonté politique de lutter contre la malnutrition, d’après toujours ces observations.

Dans le monde, la malnutrition est la cause de près de 3,6 millions de décès des mères et des enfants. Ces pertes en vie humaine pourraient toutefois être évitées si les actions actuelles pour l’amélioration de la nutrition, comme l’allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de six mois du bébé, la supplémentation en vitamine A et le déparasitage des enfants,… atteignent une couverture de 90% de la population concernée.

v.a.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !