Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Seulement un infirmier pour 1400 personnes - 13/05/2006 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« Effectifs suffisants = vies sauvées » : tel était le thème choisi des infirmiers, dans le cadre de la célébration de la Journée Internationale des infirmiers, hier, au Centre Hospitalier Joseph Ravoahangy (HJRA).

Les infirmiers tiennent un rôle très important dans la prise en charge des malades, notamment dans les localités les plus éloignées où il n’y a pas d’infrastructures sanitaires répondant aux normes. « C’est l’infirmier(e) qui est le plus proche des malades. Il ou elle s’occupe en premier lieu du malade, tout en s’occupant des soins et de la surveillance des malades ainsi que l’entretien des matériels médicaux », selon Mme Veloarisoa Rabeson, présidente du Comité d’organisation de la Journée Internationale des infirmiers. Et elle d’insister le fait que des efforts sont à fournir pour augmenter le nombre du personnel médical à Madagascar car l’insuffisance du personnel dans les centres de santé a des impacts sur la qualité du travail des infirmiers. L’on sait également qu’un(e) infirmier(e) s’occupe de 1400 personnes.

Par ailleurs, la journée d’hier a été l’occasion pour les infirmiers travaillant dans la capitale de contribuer au ravitaillement de la banque de sang de l’HJRA. Non seulement les infirmier(e)s qui ont fait don du sang mais aussi les élèves-infirmiers. Ainsi, près d’une centaine d’individus ont participé à cette séance de dons de sang. Le chef de division donneur de sang à l’HJRA, Dr Claude Rabemahery a indiqué que la banque de sang de l’HJRA a besoin de 50 poches par jour. Les responsables de ce service s’efforcent de sensibiliser les uns et les autres, surtout ceux dans les entreprises pour pouvoir « sauver » la vie des autres. Notons qu’il y a également des donneurs bénévoles réguliers qui répondent toujours à l’appel de l’HJRA au cas où la pénurie se présente.

Nivo T. A.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !