Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle : la péridurale bientôt gratuite - 21/06/2008 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les parturientes pourront bénéficier dorénavant d'une prise en charge gratuite en cas de complication. Le ministère appelle les partenaires à réaliser le projet. Le Dr Jean Louis Robinson annonce le projet de gratuité de la péridurale. La décision pourra changer la vie des femmes au moment de leur accouchement. Le Dr Jean Louis Robinson, ministre de la santé, du planning familial et de la protection sociale, a annoncé mercredi devant les parlementaires qu'un projet de gratuité de la péridurale est à l'étude dans les hôpitaux publics.

« Il pourra aider les femmes à survivre aux complications de l'accouchement. Surtout celles qui n'ont pas accès à la péridurale à cause d'une barrière financière », explique Paul Richard Ralainirina secrétaire général du ministère.

Plus rassurant

La décision est bien accueillie autant par le personnel hospitalier que le public. D'après Haingotiana Maria Virginie, sage-femme à la maternité d'Itaosy, « de plus en plus de femmes veulent recourir à cette méthode. Pourtant, elles sont bloquées par l'insuf-fisance de leur moyen financier. Le coût d'une césarienne peut dépasser 200 000 ariary dans les hôpitaux publics, du fait du prix des produits et des médicaments utilisés. »

Oelisoa Ranohy, 34 ans, est aujourd'hui enceinte de son troisième enfant. « J'ai opté pour la péridurale au cours de mes précédents accouchements car c'est plus rassurant. Rendre accessible cette méthode à toutes les femmes est un atout dans la préservation de la santé maternelle », reconnaît-elle.

Les médecins expliquent que la péridurale est surtout pratiquée face à un problème de bassin, de descente du fœtus, ou en cas de difficultés artérielles de la mère. Et, de plus en plus, la raison est d'ordre personnel.
Le projet est accepté, mais il reste à trouver les fonds pour le réaliser. « A l'heure actuelle, le ministère cherche des partenaires pour l'aider dans ce défi. Les régions de Diana et Boeny bénéficient déjà d'un projet de la Banque mondiale. Le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) se focalise dans l'Anosy et le Sud-est », explique Paul Richard Ralainirina.
« Notre démarche nommée système tiers-payant assure à la mère la gratuité des soins », précise le Dr Edwige Ravaomanana, chargée du programme de la santé de la reproduction à l'UNFPA. Elle ajoute que la concrétisation du programme à l'échelle nationale est en vue.

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !