Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Maladies du cœur. Il revient cher de soigner un cœur en difficulté. Attention au tabac et à l’alcool, principales causes de ces dysfonctions ; 50% des adultes hospitalisés, victimes de l’insuffisance cardiaque - 21/06/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Attention au cœur ! « Un adulte hospitalisé sur deux, souffre d’une insuffisance cardiaque ». C’est la triste révélation du docteur Jenny Randrianarisoa, spécialiste en médecine interne à l’Hôpital Befelatanana, au cours des Journées de Cardiologie, hier au Motel à Anosy. A Madagascar, cette pathologie survient malheureusement de plus en plus tôt. « Elle apparaît généralement à partir de 35 ans. Et la moyenne d’âge de ses victimes se situe aux alentours de 50 ans », indique ce médecin. Dans les pays avancés, par contre, elle ne frappe que vers 70 ans.

L’alcoolisme, le tabagisme, la graisse de la viande bovine, les infections dues à des caries dentaires et maux de gorge mal soignés et l’hypertension artérielle, sont les principales causes de l’insuffisance cardiaque dans le pays. « Les alcooliques malgaches sont, dans la plupart des cas, des malnutris, donc très vulnérables. De plus, ils boivent généralement le ventre vide, ou avec du ‘’ tsaky’’ peu consistant. Les toxiques ne sont pas ainsi éliminés», déplore le Dr Jenny Randrianarisoa qui souligne toutefois que l’insuffisance cardiaque peut se prévenir en évitant ces différentes causes.

«Les manifestations les plus fréquentes de l’insuffisance cardiaque sont notamment les gênes respiratoires, les œdèmes au niveau des membres inférieurs, le gros foie douloureux », explique le Dr Jenny Randrianarisoa. Le coût du traitement de cette affection n’est pas à la portée de tous. « Il est très onéreux puisque qu’il faut prévoir entre 60 000 ariary et 300 000 ariary chaque mois pour les différents médicaments, suivant le stade de la maladie. Et généralement, ce traitement doit être poursuivi à vie », souligne ce médecin. Evidemment dans la conjoncture actuelle, peu de gens, malheureusement, peuvent se payer ces soins. Alors, attention au cœur !

v.a.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !