Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Un avertissement sur la phytothérapie : l'annonce de la découverte d'un prétendu remède contre le Sida incite l'État à la prudence - 30/06/2008 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Santé a tenu à avertir les vendeurs de médicaments à base de plantes médicinales. « Nous allons être sévères vis-a-vis de la publicité sur les médicaments à base de plantes », lance le docteur Jean René Randriasamimanana, directeur de l'agence de médicaments. C'était mercredi, au cours d'une conférence de presse donnée en réaction à l'annonce par une équipe de chercheurs de la découverte d'un remède contre le Sida. « La législation sera renforcée », a poursuivi le responsable. « La sortie de la loi est prévue à la fin de l'année », a renchéri Fenosoa Ratsimanetrimanana, secrétaire exécutif du comité national de lutte contre le Sida.

Extrait de plantes endémiques

Cette nouvelle ravit les grands producteurs de médicaments à base de plantes qui se sentent menacés par les imposteurs et les charlatans. « Nous attendons depuis longtemps l'application d'une loi qui va servir de balise et de garantie pour les établissements producteurs de médicaments. La loi ainsi établie devra contenir entre autres les points essentiels sur la bonne pratique de fabrication », commente le docteur Tiana Ravelonarivo, responsable à la société Homéopharma.

Mercredi, l'équipe de chercheurs, dirigée par le professeur Nirina Andriamanalina et le docteur en pharmacie Razafindramihaingo, a affirmé avoir extrait le virucide de plantes endémiques à Madagascar. « S'agissant de phytothérapie, nous pouvons immédiatement mettre le médicament découvert en circulation. La loi nous le permet », signale le professeur Nirina Andriamanalina. Mais pour l'instant, son équipe souhaite procéder à un essai clinique élargi qui nécessite au moins cent vingt malades du Sida pour passer au test.

L'absence de données scientifiques sur la prétendue découverte met les autres chercheurs présents à la conférence de presse au Carlton, mal à l'aise. « Ils brûlent les étapes. Avant de les rendre publics, ils auraient dû publier les résultats scientifiques », souligne un virologue. En outre, le responsable du programme Sida au sein du ministère de la Santé accuse le manque de suivi biologique trimestriel pendant l'essai clinique. En tout cas, l'État reste ouvert à toute perspective de collaboration, à condition de respecter les normes spécifiques à la production des médicaments.

Noro Haingo Rakotoseheno

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !