Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital Mère-Enfant de Tsaralalàna : le rotavirus en recrudescence - 01/07/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Près d’un enfant sur trois, admis actuellement à l’hôpital Mère-Enfant de Tsaralalàna, est affecté par le rotavirus. En effet, sur la cinquantaine de petits malades qui y sont hospitalisés, environ une quinzaine en sont infectés. « Le rotavirus est maintenant en recrudescence. Il constitue en cette période hivernale, une des principales causes de consultation des enfants, en marge de la grippe, des toux et de la méningite », indique le Professeur Noëline Ravelomanana, directeur de ce centre hospitalier.

Les petits malades contaminés par ce rotavirus, souffrent de gastro-entérites, se manifestant par de la diarrhée, accompagnée dans la plupart des cas de vomissements, de douleurs abdominales, et quelquefois, de la fièvre.

Le rotavirus est la cause la plus courante de diarrhée et de déshydratation, particulièrement chez l'enfant. Ce virus provoque près de 125 millions de cas de diarrhées dans le monde. Il est d’ailleurs responsable de 6% de la mortalité infantile et de 25% de la mortalité due aux diarrhées. Toujours au niveau mondial, 800 000 personnes, dont 500 000 petits, meurent de gastro-entérites, tous les ans.
Ces pertes en vies humaines sont toutefois évitables. En effet, la prévention de toute contamination au rotavirus ou à d’autres types de virus, est tout à fait possible avec le strict respect de l’hygiène.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !