Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le Sida : la région Boeny s’engage - 17/09/2008 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Région Boeny s’engage dans la lutte contre le VIH Sida. 13 personnes parmi les 28 142 dépistées cette année sont déclarées séropositives et 7 des cas viennent d’être découverts le mois dernier. La source qui émane de la région précise que 5 sidéens sont décédés entre l’année 2005 et l’année 2007 si 43 séropositifs ont été dépistés dans toute la Région Boeny depuis l’année 2004.

Pour lutter contre l’amplification de la propagation du Sida, les services techniques déconcentrés et les représentants des directions régionales ont unanimement affirmé leur engagement. Ceci a été précédé par la séance de plaidoirie et de conscientisation.

Réticence de la population

Malgré les efforts déployés pour réduire le nombre de nouveaux cas, la population est réticente pour se faire dépister. Le chef de région, Harivololona Ralainarivo, a affirmé que le bon exemple doit être venir d’en haut, “ d’où la création de la cellule de lutte anti-VIH Sida ; où l’on voit un Chef de file, une secrétaire et trois conseillers ”. Notre source précise qu’une personne vivant avec le VIH (PVVIH) a donné son témoignage. Pour prouver l’existence de la maladie et la nécessité de la prise des dispositions.

Zéro cas

La représentativité des entités stratégiques régionales devra faciliter la coordination des tâches. L’organisation déjà existante telle que l’opérationnalisation des task-force, régionaux et des districts, les comités locaux de lutte contre le Sida et les organisations communautaires de base a permis d’obtenir des résultats. Beaucoup reste encore à faire cependant pour réduire le taux existant de 0,95 % à 0,8 % jusqu’en 2012.

“Ambition légitime mais réalisable”, souligne les mobilisateurs des locaux de la GTZ La Corniche à cette séance de plaidoirie. Le Dr Huguette R., coordonnateur régional par intérim de la lutte contre le VIH Sida, insiste sur la faisabilité du zéro cas. Zéro cas de nouvelle infection, zéro PVVIH évoluant vers le stade de Sida ou décès à cause du Sida, zéro cas de nouveau né d’une mère séropositive infectée par le VIH, zéro cas de discrimination ou de stigmatisation à l’endroit des PVVIH.

Par Felana

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !