Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Epidémie de varicelle - 04/11/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

«Varicelle ! C’est la maladie contagieuse qui sévit ces derniers temps à Ananalava, dans la région Sofia, plus précisément dans le fokontany d’Angataka. Ce n’est nullement une nouvelle affection », affirme le Dr Roland Andrianirina Robinson, directeur des Urgences et de la Lutte contre les Maladies auprès du ministère de la Santé et du Planning Familial. «La varicelle est une maladie infantile bénigne. Mais elle se transmet très vite. D’où l’explication de cette épidémie chez les enfants, surtout en milieu scolaire, en quelques jours», précise toujours ce médecin. Depuis ces deux dernières semaines, cette maladie a affecté près de 120 enfants à Angataka. « Ce fokontany quasi-inaccessible se trouve au fin fond de la brousse. Il est à 18 km du plus proche centre de santé, dans la commune d’Antonibe. Ainsi, cette épidémie n’a été notifiée que vers la fin de la semaine dernière », déplore le directeur des Urgences et de la Lutte contre les Maladies.

Surveillance épidémiologique

Les 66 cas recensés par l’équipe conjointe du district sanitaire d’Analalava et de la direction régionale de la santé de Sofia, qui a fait une descente sur les lieux en fin de semaine, ont été tous traités. «La transmission de cette maladie sera sûrement interrompue avec les vacances scolaires. Il n’empêche, les agents de santé dépêchés sur place ont déjà pris toutes les mesures nécessaires. Ils ont, entre autres, sensibilisé les parents pour observer strictement les dix jours d’éviction scolaire de l’enfant atteint de la varicelle. Et ce, afin d’éviter une nouvelle résurgence de la maladie. En tout cas, une autre équipe sanitaire sera mobilisée dans cette localité et les fokontany aux alentours pour une surveillance épidémiologique. Elle va également profiter de cette descente pour mener une campagne de vaccination et de déparasitage », souligne le Dr Roland Andrianirina Robinson.
Cette campagne de vaccination comprendra tout le paquet d’antigènes fournit dans le cadre du PEV (Programme National Elargi de Vaccination). Toutefois, le vaccin contre la varicelle n’est pas encore inclus dans ce programme national de vaccination.

Vola Andriamanana

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !