Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Colloque scientifique : enfin un espoir pour les drépanocytaires de Madagascar ? - 28/11/2008 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

C’est une grande première. La drépanocytose, cette maladie génétique du sang, extrêmement douloureuse lors des crises, est actuellement au centre des attentions d’un grand nombre de scientifiques. Depuis hier se tient, en effet, à l’hôtel Panorama, le premier colloque international sur la prise en charge de la drépanocytose. Une rencontre hautement significative dans la mesure où il s’agit d’une maladie, loin d’être rare, mais qui demeure encore méconnue à Madagascar. Plusieurs régions de la Grande île, notamment, le sud-Est, sont reconnues de forte endémicité.

Une série de tests réalisés entre 2000 à 2005 par l’Institut Pasteur de Madagascar, a révélé environ 15% de porteurs sains et 5% de drépanocytaires. C’est évaluer le nombre probable de malades dans le pays. On parle d’une possibilité de 900.000 transmetteurs de la maladie, soit une prévalence de 7% à 8%. Cette année, des efforts de sensibilisation ont été déployés auprès des populations, familles et prestataires de soins de plusieurs régions de l’île. On notera également la prochaine dotation de l’hôpital de Manakara, d’un appareil d’électrophorèse de l’hémoglobine qui permettra d’identifier les sujets drépanocytaires.

Pendant deux jours, plusieurs dizaines de médecins et de spécialistes dans diverses branches de la médecine, issus d’une dizaine de pays, des représentants de l’Etat et d’autres organismes, s’échangeront et se partageront leurs expériences sur la base d’informations scientifiques et de vécus sur le terrain. Tout cela, afin de pouvoir avancer en matière de prise en charge et par ricochet, d’amélioration du confort de vie des malades. La drépanocytose entraîne, en effet, une multitude de contraintes et de souffrances physiques et morales tant pour les malades que pour leurs familles. L’association de Lutte Contre la Drépanocytose à Madagascar (LCDM) est, pour l’instant, l’unique association qui offre aux malades la possibilité d’avoir accès gratuitement à des traitements et autres conseils. Avec la tenue de ce colloque, ils aspirent à une amélioration de leur situation.

Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !