Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Ministère de la Santé : près de 2 000 médecins à recruter d’ici 2011 - 12/01/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le pays souffre toujours de l’insuffisance en effectif du personnel médical dans les différentes formations sanitaires publiques, surtout en milieu rural. « Pour se conformer aux normes recommandées par l’OMS d’avoir au moins un médecin pour 5 000 habitants, nous avons encore besoin de quelque 2 000 médecins supplémentaires d’ici 2011», indique le Dr Marcellin Randriamanantena, directeur de l’Administration et des Ressources Humaines du ministère de la Santé et du Planning Familial, en marge de la cérémonie de présentation de vœux de ce département, samedi dernier à Ankorondrano.

Le recrutement de ces praticiens généralistes et spécialistes se fera progressivement au fil des ans, en fonction de la possibilité financière de la Grande Ile à créer de nouveaux postes budgétaires. Aux dernières statistiques, le ministère de la Santé et du Planning Familial compte quelque 15 550 agents, dont une soixantaine viennent d’être décorés. Près de 75% d’entre eux sont membres du personnel médical, dont 3 880 médecins généralistes et spécialistes et 7 840 paramédicaux (sages-femmes, infirmiers…).
Actuellement, un médecin s’occupe de 5 200 habitants selon la moyenne nationale. Toutefois, cette couverture est très disparate suivant les régions. Les villages éloignés et inaccessibles sont désertés par les médecins et les paramédicaux au profit des zones urbaines.

Vola Andriamanana

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !