Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Hôpitaux : les personnels de santé en détresse - 26/05/2009 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les stagiaires internes en médecine générale de l’Université d’Antananarivo n’en peuvent plus avec le non paiement de leur présalaire depuis le mois d’avril. Ils ont à nouveau tenu une assemblée ce lundi 25 mai 2009. Au lieu de faire un sit-in dans l’enceinte de l’hôpital Joseph Ravoangy Andrianavalona (HJRA), ils ont fait une assemblée à la salle de conférence de l’hôpital Befelatànana. Ce contretemps est dû à la fermeture des bureaux administratifs durant la journée du vendredi 22 mai dernier, pour cause de jour férié décrété par la Haute Autorité de la Transition (HAT). Ainsi, les stagiaires internes n’ont pas pu notifier les autorités de leur intention de cesser leurs activités dans les hôpitaux. Ce qui les a obligé à changer de programme et de stratégie dans leurs revendications.

Ultimatum

Un ultimatum de 48 heures à partir de minuit ce lundi 25 mai 2009, telle est la nouvelle stratégie des stagiaires septième et huitième année en médecine générale de l’Université d’Antananarivo, pour réclamer leurs présalaires du mois d’avril et de mai. Une fois ce délai expiré, ils vont faire une grève générale si l’Etat ne satisfait pas à leurs revendications.

Cette décision n’a pas acquis l’unanimité des stagiaires internés. Certains sont à bout de souffle et demandent une solution immédiate ou une grève immédiate sans aucun ultimatum. Mais sous le conseil des professeurs et des médecins titulaires, la majorité des stagiaires ont accepté de ne pas brûler les étapes.

En outre, les stagiaires internes de la faculté de médecine de Majunga auraient aussi prévu de faire une grève selon l’affirmation de leur représentant durant l’assemblée de ce lundi à la salle de conférence de l’hôpital Befelatànana.

Malaise dans les hôpitaux

Le monde des hôpitaux en général semble connaître un malaise en ce moment, selon les informations recueillies auprès de ces futurs médecins lors de leur réunion de ce lundi. Les étudiants en septième et huitième année de médecine ne sont pas les seuls à avoir des problèmes selon leurs dires. Les internes qualifiants en cours de spécialisation et les chefs de clinique se plaignent aussi de leurs conditions de travail.

Les problèmes tournent toujours autour de leur salaire. Celui-ci est déjà dérisoire, mais en plus, le paiement est irrégulier. Et par dessus tout, il n’est pas toujours sûr que les spécialistes seront recrutés par l’État une fois leur cursus terminé. Une grève des internes qualifiants et des chefs de cliniques est donc aussi à craindre en cette période de crise que traverse Madagascar.

De sources auprès des stagiaires, les médecins titulaires, eux aussi, vont tenir une réunion ce mercredi 27 mai à la salle de conférence de l’hôpital Befelatanana pour discuter de leurs conditions de travail.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !