Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Tuberculose : crainte de résistance aux anti-tuberculeux habituels, liée à l’abandon du traitement - 21/07/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Efforts. Le taux d’abandon du traitement par les malades de la tuberculose est assez élevé pour Madagascar. Aux dernières statistiques, près de 10% des tuberculeux arrêtent subitement de prendre leurs médicaments, pour diverses raisons. « Il faut reconnaître que la durée de traitement est trop longue. Mais le plus contraignant c’est le fait de devoir se rendre tous les jours auprès du centre de santé pour avoir la dose quotidienne. Autant dire que c’est presque une corvée puisque j’habite un peu loin du dispensaire. Il me faut ainsi parcourir environ un kilomètre à pied pour l’aller et la même distance pour le retour. Et ce, alors que je me sens encore très faible pour faire de tels efforts», se plaint un patient sous traitement depuis près de deux mois.

8 mois. Le traitement pour guérir définitivement la tuberculose, dure 8 mois pour les enfants de plus de 20 kilos, ainsi que les adultes, et 6 mois pour les moins de 20 kilos. « L’abandon du traitement pourrait avoir de graves conséquences pour les malades. En cas de rechute, en effet, ils feront face au problème de résistance aux anti-tuberculeux habituels. Toutefois, le traitement est lourd et coûteux pour les multirésistants. Malheureusement, le pays ne dispose pas encore d’un tel traitement », déplore un médecin.

Sensibilisation. Actuellement, Madagascar compte près de 22 815 malades, dont 12 531 nouvellement dépistés. Ces statistiques ont été communiquées au cours de la célébration de la Journée Mondiale de la Tuberculose, hier à Manjakandriana. La célébration, qui a lieu au niveau mondial le 24 mars, a connu un retard de près de 4 mois en raison de la conjoncture. Il n’empêche, c’était une occasion de sensibiliser les uns et les autres sur le danger de l’abandon du traitement, aussi bien pour les malades que pour la population.

v.a.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !