Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Grippe A/H1N1 : un premier cas de transmission locale - 11/09/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Autochtone. Contrairement à l’affirmation de ces derniers jours, les cas avérés de personnes affectées par la pandémie de grippe à Madagascar ne sont pas tous importés. Les autorités sanitaires malgaches ont finalement décidé de jouer la carte de la transparence en annonçant, hier à Ampandrana, qu’un cas autochtone a été décelé parmi les 15 personnes contaminées par le virus A/H1N1 depuis la mi-août. Il s’agit d’une femme qui a contracté la maladie de son mari. Cet homme, lui-même contaminé, revient d’un séjour à l’extérieur.

Vigilance. Une autre précision des autorités sanitaires : les 14 cas sont aujourd’hui totalement guéris, mais le 15e cas, découvert le samedi 5 septembre dernier, est toujours sous traitement. « L’état de ce patient n’est toutefois pas à craindre. D’ailleurs, il a de grandes chances de s’en sortir », rassurent-elles.
Devant l’apparition de ce premier cas de transmission locale, ces autorités sanitaires multiplient les séances de sensibilisation. «Jusqu’à présent, il n’y a pas encore lieu de paniquer. Ce sont tous des cas isolés », soulignent-elles. Toutefois, elles invitent la population à la vigilance et lui recommandent de les alerter au plus vite en cas de suspicion de grippe A/H1N1.

Contacts utiles. Des lignes vertes seront incessamment opérationnelles pour contacter les différents responsables. Mais en attendant la mise à disposition de ces communications gratuites, des contacts utiles peuvent être dès maintenant établis. Ceux qui veulent en savoir plus sur la grippe pandémique peuvent s’adresser aux responsables suivants : Directeur de la DULM : 032 42 399 92 ; Assistant du DULM : 032 05 419 65 ; Surveillance épidémiologique : 032 43 734 86 / 020 26 083 85 ; Service de Santé aux Frontières : 034 01 059 49 ; Hôpital Befelatanana : le Pr. Mamy Randria au 033 11 501 81 / 020 22 223 84 ou Dr Rado au 032 46 602 64 ; Cenhosoa (ex Girard et Robic) : le Dr Pascal à la clinique médicale 3 au numéro : 0 32 07 225 02.
Contrefaçon. En outre, ces autorités sanitaires recommandent à tous de ne pas recourir à l’automédication afin de prévenir d’éventuels cas de résistance. Elles conseillent également à la population de ne se procurer du Tamiflu et tout autre médicament que chez les pharmaciens et les dépôts médicaux autorisés. Et ce, afin d’éviter les médicaments contrefaits, dont certains sont même toxiques et pourraient ainsi nuire à la santé.

v.a

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !