Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Pandémie grippale - réseau de surveillance : renforcement du dispositif de veille sanitaire dans les pays de la COI - 16/09/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un « comité de coordination Grippe Océan Indien » vient d’être mis en place dans le cadre de la riposte à la pandémie grippale qui touche l’Océan Indien, dont Madagascar, bien que le pays n’enregistre pas encore de cas en grand nombre de cas de grippe A, contrairement aux autres îles voisines, dans l’Océan Indien.

Ce comité de coordination rassemble les points focaux du Réseau de Surveillance et d’Investigation des Epidémies (RSIE) de chaque Etat membre de la région Océan Indien, les responsables nationaux de la gestion sanitaire, le coordinateur et l’épidémiologiste du projet RSIE. Ce projet est, rappelons-le, un projet sanitaire de santé publique financé par l’AFD et mis en œuvre par la COI. Il s’agit d’un projet de surveillance et d’investigation des épidémies entre les Etats membres de la COI, à savoir La Réunion, Madagascar, Maurice, Seychelles, Comores et qui a vu le jour en 2008. Il est chargé de faire le lien entre les différents systèmes de surveillance épidémiologique existants dans les pays concernés et permettre ainsi le partage des informations et de renforcer la détection des épidémies dans la région de l’Océan Indien.

Le « comité de coordination Grippe » qui vient d’être mis en place a tenu sa première réunion le 10 septembre dernier, ayant permis d’analyser les difficultés éventuelles des gouvernements à gérer l’épidémie et d’y répondre par le partage d’expériences et la mutualisation des moyens. Un bulletin d’information sera édité pour suivre l’évolution de l’épidémie dans la région avec les données transmises par les points focaux des Etats membres. Ceux de Madagascar ont été représentés par le directeur des urgences et de la lutte contre les maladies et le chef du service de la surveillance épidémiologique, tous deux issus du ministère de la Santé.

Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !