Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Ambositra : inauguration d’un service d’ophtalmologie - 21/09/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Centre Hospitalier de Référence Régionale (C.H.R.R) à Ambositra vient d’être doté d’un service d’Ophtalmologie. L’inauguration de ce nouveau bâtiment situé dans l’enceinte même de l’hôpital-be, s’est tenue le 12 septembre dernier. Cet événement revêt une importance bien particulière, dans la mesure où l’occasion a permis de regrouper tous les décideurs, les partenaires, et les acteurs décidés à mettre en synergie leurs actions pour lutter contre la cécité dans la région d’Amoron’i Mania. Une initiative à mettre à l’actif du Lions Sight First Madagascar (L.S.F.M) et du Lions Club d’Ambositra.

88 millions d’Ariary

La création de ce service d’ophtalmologie a été rendue possible à Ambositra, grâce à la collaboration du ministère de la Santé, du L.S.F.M., du Lions Club d’Ambositra et de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a tenu tout d’abord à souligner le lion Olivier Rabenjamina, président du LSFM. Le coût total de la mise en œuvre de ce projet s’élève à 88 millions d’ariary, a révélé le président. Pour le bâtiment, il se chiffre à 20 millions d’ariary. Le ministère de la Santé, le LSFM et le Lions Club d’Ambositra ont contribué chacun à hauteur de 50%. L’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, quant à elle, a subventionné tous les matériels pour un montant total de 66 millions d’ariary. Le personnel médical est pris en charge par le ministère de la Santé.

Opportunités

Ce service d’ophtalmologie est un recours vital pour la population d’Amoron’i Mania, le Lion Razafindratazo Paul Francklin, président du Lions Club d’Ambositra. Dans le sens que les besoins se sont fait sentir depuis 2005. L’année à laquelle le Lions Club d’Ambositra avait débuté les séances de dépistage du cataracte jusqu’à ce jour. Dorénavant donc, a poursuivi ce président, les patients pourront se faire soigner à Ambositra et éviter des déplacements vers les autres provinces. Le représentant de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a saisi l’occasion pour démontrer que l’Eglise ne se préoccupe pas seulement du bien-être social et physique. Rakotoarivony, le président de Région 25 des Lions Club, représentant également le Président International et le Gouverneur de ce club de services, d’exhorter le public à saisir des opportunités offertes par le LSFM et le Lions Club d’Ambositra et le service d’ophtalmologie. Dans le sens que le SFFM et le Lions Club d’Ambositra effectuent régulièrement des séances de dépistage du cataracte.

Ces patients sont, par la suite, pris en charge par le LSFM pour les interventions chirurgicales et les soins moyennant une participation symbolique de 3 000 ariary. Alors qu’en consultation normale, le patient devra débourser au minimum 200 mille ariary pour l’opération et les soins. Le représentant du vice-Premier ministre chargé de la Santé, le directeur des urgences et de lutte contre les maladies, d’ajouter que le médecin de service est non seulement qualifié pour les opérations de cataracte, mais qu’il a été aussi formé dan les chirurgies essentielles des yeux. De plus ce service sera également utilisé comme centre de recyclage pour le personnel soignant des CSB. Un partenariat public privé que le chef de région d’Amoron’i Mania, maître Josoa Eugène Maminirina, a qualifié de fructueux et exemplaire.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !