Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Grippe A/H1N1 : certaines pharmacies en rupture de stock de Tamiflu - 20/10/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Sans ordonnance. Apparemment, la propagation du virus de la grippe A/H1N1 commence à inquiéter sérieusement la population. Craignant la survenue d’une épidémie locale, certaines familles se préparent en conséquence et se ruent ainsi vers les pharmacies pour se procurer du Tamiflu. « Ces derniers temps, nous constatons une forte demande en tamiflu. Visiblement, ceux qui en ont les moyens préfèrent tous avoir ce fameux médicament à portée de main. D’ailleurs, sa délivrance ne nécessite pas forcément la présentation d’une ordonnance médicale. Et en quelques jours, nous avons épuisé tous nos stocks.

Nous attendons maintenant les prochaines livraisons », confie une pharmacienne. « Nous n’avons plus qu’une boîte de tamiflu de disponible. Tous ceux dont nous disposons sont déjà réservés. Mais nous avons déjà passé commande auprès de notre fournisseur », indique un autre pharmacien.
Une boîte de tamiflu de 10 comprimés s’achète entre 86 000 et 93 000 ariary. Le prix varie d’une pharmacie à une autre.

169 cas positifs. Aux dernières statistiques, sur 583 prélèvements suspects, 169 cas se sont révélés positifs. « Toutes ces personnes contaminées, ainsi que les quelque 876 autres personnes qui étaient en contact avec elles, ont toutes été traitées. Et la situation est encore maîtrisée puisque les foyers identifiés sont tous sous contrôle », souligne le Dr Robinson Roland, directeur des Urgences et de la Lutte contre les Maladies. « Jusqu’à présent, la grande masse n’est pas encore concernée par cette maladie. On peut dire que c’est plutôt une frange de la classe aisée qui en est touchée car la plupart de ces cas sont tous importés », précise ce médecin. En tout cas, devant l’inquiétude des uns et des autres, les autorités sanitaires rassurent que le pays dispose encore de stocks de médicaments suffisants pour faire face à l’évolution de la grippe A/H1N1.

v.a.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !