Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la Grippe A H1N1 à Madagascar : 2 millions de doses de vaccins - 30/11/2009 - Madagascar tribune - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

À partir de cette semaine, de nouvelles mesures entreront en vigueur dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la grippe A H1N1 si on devait en croire le vice-Premier ministre de la Haute Autorité de transition en charge de la Santé, le Pr. Alain Tehindrazanarivelo. Le jeudi 26 novembre, le Pr. Alain Tehindrazanarivelo a expliqué à la radio nationale que les deux décès imputés à la grippe A H1N1 n’étaient pas vérifiés. En fait, selon le vice-Premier ministre, les deux individus se présentaient déjà comme des terrains fragiles ou faibles car l’un souffrait de problèmes respiratoires tandis que l’autre était sujet à problèmes cardiaques.

Quoi qu’il en soit, la vice-primature en charge de la Santé demeure vigilante et c’est ainsi, a-t-on appris ce jeudi 26 novembre qu’à partir de la semaine du 30 novembre, de nouvelles mesures seront prises. Elles concernent 42 établissements hospitaliers dont en priorité 17 parmi eux. Ces établissements seront dotés de nouveaux respirateurs mais aussi de vaccins car l’Organisation mondiale de la Santé a offert deux (2) millions de doses de vaccin contre la grippe A H1N1. Les groupes cibles seront d’abord le personnel de la santé et les groupes vulnérables, en l’occurrence les enfants et les personnes fragiles.

Les campagnes de sensibilisation et de mobilisation ne baisseront pas d’intensité, au contraire, car un Comité de pilotage veillera de manière encore plus active sur toutes les opérations.

Recueilli par Valis

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !