Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Prise en charge de la fistule obstétricale : la supervision gagne en competence - 06/10/2010 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La supervision est un outil essentiel pour améliorer la performance des formations sanitaires à Bamako et dans les régions de Ségou, Mopti et Gao. Une vingtaine de médecins et agents de santé venant de Bamako et de l’intérieur du pays prennent part depuis lundi, à l’hôtel Radisson Blu, à un atelier de formation en monitoring médical et en supervision des sites de prise en charge de la fistule obstétricale. L’ouverture des travaux présidée par la représentante du ministère du Santé, le Dr Bintou Traoré, s’est déroulée en présence de la représentante de l’Usaid, Mme Patricia McDonald, et du coordinateur de Fistula Care, le Dr Cheick Oumar Touré.

Organisée par Intrahealth/Fistula Care en collaboration avec le ministère de la Santé et l’Usaid, cette session permettra de développer les compétences des superviseurs afin de les rendre capables d’utiliser une approche facilitante de la supervision pour améliorer les sites de prise en charge de la fistule obstétricale. La session dotera les participants de connaissances leur permettant d’améliorer la performance de la formation sanitaire, d’élaborer ou mettre à jour les instruments de supervision et de planifier une visite de supervision externe. Ils pourront également conduire une visite de supervision externe, mener des activités de suivi après la visite de supervision ou en encore aider à gérer et utiliser les données et informations du site. "Le superviseur a besoin d’être formé, d’acquérir des connaissance et des compétences dans le domaine de la supervision et d’être lui-même suivi. Superviser est une compétence qu’il faut apprendre, maîtriser et mettre en œuvre pratique", a détaillé Mme Patricia MacDonald.

La particularité de la présente formation est qu’elle met l’accent sur une approche facilitante de la supervision qui permet d’obtenir rapidement des résultats satisfaisants pour superviser le programme, a-t-elle indiqué. "Nous sommes persuadés que cette session va contribuer à doter les régions de Ségou, Mopti, Gao et Bamako de superviseurs outillés et compétents pour améliorer la qualité de la prise en charge des femmes souffrant de la fistule obstétrical", a indiqué la représentante de l’Usaid. "La supervision est un outil essentiel pour garantir l’offre des services de qualités par des prestataires compétents motivés. Elle est la fonction qui permet le mieux de guider, de soutenir et d’assister le personnel dans l’exécution de sa tâche en vue d’améliorer la performance de la formation sanitaire", a expliqué le Dr Cheick Oumar Touré. "La tendance dans nos systèmes de soins est de nommer des superviseurs cliniques sans leurs donner les compétences requises pour mener à bien cette fonction capitale dans l’amélioration et le maintien de la qualité des services. Il en résulte souvent des situations inattendues où la supervision perd son intérêt, son rôle et sa place et devient une activité improductive et budgétivore", a-t-il relevé. L’un des objectifs de Fistula Care est de renforcer les capacités des structures de prise en charge de la fistule obstétricale dans les domaines de la prévention, de la formation et de la prise en charge des malades. Le projet entend réduire l’impact des fistules obstétricales sur l’état de santé des femmes par la promotion des conseils préventifs et la prise en charge curative des cas diagnostiqués. Le Dr Bintou Traoré a expliqué que la fistule obstétricale est aujourd’hui un vrai fléau social et un problème de santé publique dans notre pays et que son éradication est un défi majeur pour les autorités politiques. La stratégie nationale de prévention et de prise en charge de la fistule élaborée en 2009 est basée sur la prévention, la prise en charge chirurgicale et la réinsertion sociale. "Cet atelier de formation en monitoring des sites de prise en charge des fistules obstétricales tombe à point nommé car il permet le renforcement des capacités en ressources humaines, mais également la mise en place d’outils pour mieux identifier les insuffisances de nos structures de prise en charge de la fistule, afin de les améliorer", a analysé le Dr Bintou Traoré. La fistule obstétricale touche plus de 2 millions de femmes dans le monde dont la plupart vivent en Afrique et en Asie du Sud.

Baye Coulibaly

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !