Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Lavage des mains au savon : le reflexe qui épargne des maladies - 18/10/2010 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un geste banal et simple qui permet d’éviter des pathologies comme les maladies diarrhéiques et les infections respiratoires aiguës. Le 15 octobre est consacré Journée mondiale du lavage des mains au savon. Notre pays l’a célébrée vendredi à Siby, sous la co-présidence du ministre de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, et du président du Haut conseil des collectivités territoriales et parrain de l’événement, Oumarou Ag Ibrahim. Étaient également présents, les représentants résidents de l’Unicef, Marcel Rudasigwa, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Fatoumata Binta Tidiane, les autorités politiques et administratives ainsi que les notabilités de la localité.

Le thème de la journée "Des mains propres pour sauver des vies" se veut un rappel du principe de prévention contre les germes pathogènes véhiculés très souvent par les mains. Le lavage des mains est un geste banal, simple mais très précieux pour l’organisme humain. Il doit intégrer les réflexes pour éviter certaines pathologies comme les maladies diarrhéiques et les infections respiratoires aiguës (IRA). Les statistiques établissent que le lavage des mains au savon aux moments critiques notamment avant de manger, au sortir des toilettes et après le nettoyage anal des bébés, permet de réduire l’incidence des maladies diarrhéiques de près de 47%. Il contribue aussi à la diminution des IRA, de la grippe A (H1N1), des infections de la peau et du trachome.

Les mains sont très précieuses pour l’être humain, mais elles peuvent être aussi des vecteurs de germes pathogènes. Ceux-ci sont généralement à l’origine de maladies oro-fécales comme le choléra, la fièvre typhoïde et autres. Le ministre de la Santé a confirmé que les mains constituent le véhicule le plus important dans la transmission des agents pathogènes comme les virus, les bactéries, les parasites. Elles peuvent aussi véhiculer d’autres substances nocives qui Rappelons à ce propos que dans notre pays, des efforts tendent vers la prévention des couches vulnérables notamment les enfants, des maladies diarrhéiques. La charge de morbidité et de mortalité liée à ces maladies est lourdement ressentie chez les jeunes enfants surtout dans la tranche d’âge de 0 à 5 ans. Les statistiques de l’enquête démographique et de santé (EDS IV), réalisée en 2006 accréditent cette thèse. 13% des enfants de moins de 5 ans avaient, en effet, eu un ou plusieurs épisodes diarrhéiques dans les deux sont à l’origine des intoxications, a rappelé Oumar Ibrahima Touré. semaines ayant précédé l’étude. Les chiffres de l’EDS IV confirment également que la prévalence de la diarrhée est respectivement de 23 et 27% chez les enfants de 6 à 11 mois et ceux de 12 à 23 mois. Le président du Haut conseil des collectivités locales a jugé qu’assurément, le lavage des mains au savon constitue le vaccin le plus efficace pour prévenir les maladies diarrhéiques et la grippe A H1N1.

La leçon que nous livre ce thème est d’armer fortement les collectivités pour que les enjeux de cette pratique soient bien compris. Ces dernières doivent se mobiliser pour s’assurer des savoirs et des bonnes pratiques pour féconder un environnement fiable d’hygiène et d’assainissement, a indiqué Oumarou Ag Ibrahim. La promotion du lavage des mains au savon est une urgence surtout dans les pays en développement, notamment ceux du continent africain où les charges de morbidité et de mortalité figurent parmi les plus élevées. Les partenaires techniques et financiers accompagnent les efforts de nos pays dans ce sens. Le chef de file des partenaires et représentant résident de l’Unicef a ainsi assuré que le lavage des mains au savon est un geste vital qui sauve des vies. Marcel Rudasigwa a préconisé la généralisation de la pratique, facteur important pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Son intervention a été précédée de celle du maire de Siby, Kani Makan Camara. L’édile a dépeint la situation sanitaire dans sa localité et relevé l’insuffisance et la vétusté des équipements. Un des temps forts de la journée a été la séance de lavage des mains des autorités et la prestation des artistes notamment Adama Yalomba, Saramba Kouyaté et Habib Kouyaté (ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef). Des kits ou dispositifs de lavage des mains ont aussi été distribués. Rappelons que lors de l’édition 2009, notre pays avait mobilisé au stade omnisports plus de 10 000 enfants qui ont simultanément lavé leurs mains au savon.

par Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !