Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Santé de la reproduction et produits sanguins : sécurisation impérative - 23/08/2011 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La sécurisation des produits de santé de la reproduction (SR) et des produits sanguins figure parmi les priorités de l’État et des partenaires techniques et financiers, notamment le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). La question est depuis hier au centre d’un atelier sur le traitement de l’information, organisé à Tabakoro par la Coordination des réseaux des journalistes et communicateurs en population et développement (Corejcom). La cérémonie d’ouverture était présidée par le président de la Corejcom, Abdoulaye Modibo Maïga, et s’est déroulée en présence de nombre d’invités.

Le traitement des informations relatives à la sécurisation des produits de santé de la reproduction (SR) et des produits sanguins, requiert une maîtrise des concepts et une capacité à rendre plus digeste les informations, notamment les statistiques sur la question. Il y a urgence mais surtout nécessité de former les journalistes et communicateurs en population et développement pour une meilleure contribution à la prise en charge des préoccupations essentielles dans ce domaine. La Corejcom en est convaincue. Lors que la session qu’elle organise, les experts de la sécurisation des produits sanguins et de SR, développeront les différents concepts sur le sujet. Des communications traiteront des soins obstétricaux et néonataux, des travaux de groupe discuteront des infections sexuellement transmissibles (IST) et du Vih/sida. Le président de la Coordination des réseaux des journalistes et communicateurs en population et développement a rappelé que celle-ci accompagne les efforts du pays dans la mise en œuvre du programme pays Mali-UNFPA. Abdoulaye Modibo Maïga a aussi précisé le rôle prépondérant des journalistes et communicateurs dans la saine information du public. La sécurisation des produits sanguins et de ceux de la SR nécessite une mise en synergie des actions de l’État et des partenaires techniques et financiers en vue de faire sensiblement évoluer les indicateurs en la matière.

Le président de la Corejcom a noté que malgré les efforts déployés, les indicateurs demeurent en deçà des Objectifs du millénaire pour le développement. Il a rappelé à ce propos quelques statistiques liées à la collecte de sang et à la césarienne. Le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a collecté en 2008, 48 447 poches de sang. Or, les standards exigent de prélever du sang chez 1 à 3 % de la population soit 145 000 à 435 000 poches par an. Pour la césarienne, le taux se situait à 2,7% pour la même période contre une norme de 5 à 15% recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Abdoulaye Modibo Maïga a, en outre, déploré une promotion insuffisante de la santé de la reproduction. La documentation fournie aux participants établit que l’UNFPA et ses partenaires ont développé une approche participative pour sécuriser les produits et services de SR mais aussi les produits sanguins. Rappelons que la sécurité des produits sanguins et de SR est une exigence. Les efforts doivent tendre vers cet objectif. Sur ce point, il y a peu de souci à se faire sur la détermination des pouvoirs publics à pousser dans ce sens. Il existe aujourd’hui une volonté politique réelle de promouvoir la SR donc la santé du couple. Au titre des actions initiées, on peut retenir le programme, la loi sur la santé de la reproduction adoptée en 2002, le plan stratégique de la SR, les efforts de sécurisation des produits sanguins par le CNTS, etc.

Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !