Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale du diabète : le combat continue - 22/11/2011 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le 14 novembre est consacré Journée mondiale de lutte contre le diabète dans le monde. Des contraintes de calendrier ont amené le report de l’évènement dans notre pays, au week-end dernier. La célébration a été organisée au Centre de lutte contre le diabète sous présidence du Premier ministre Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé.

C’était en présence des ministres, Harouna Cissé, du Développement social, de la Solidarité et des Personnes âgées et Sidiki N’fa Konaté, de la Communication, de la présidente de l’Association malienne de lutte contre le diabète (AMLD), Mme Diallo Diariatou Bâ, de la présidente du Lion’s club Bamako Sigi, Mme Touré Safiatou Touré, des membres du Lions, du secrétaire général du ministère de la Santé, le Pr Mamadou Souncalo, et de nombre d’invités de marque. La journée mondiale du diabète est une occasion de témoigner de l’amour et de la solidarité envers les personnes atteintes de cette maladie chronique qui touche selon les statistiques de la fédération internationale du diabète un peu plus de 250 millions de personnes dans le monde. Ce chiffre pourrait atteindre les 380 millions dans les deux prochaines décennies.

Le thème de la journée « Comprenez-le diabète et prenez-en le contrôle » est d’une grande actualité. Il rappelle, en effet, la nécessité d’intensifier la sensibilisation des malades, de la communauté sur l’urgence de stratégies efficaces pour circonscrire le mal. Le diabète est une maladie dont la prise en charge est assez coûteuse. Il vaut donc mieux se prémunir de cette pathologie qui affecte de plus en plus des sujets jeunes. Lors de la journée, l’Association des enfants diabètes a lancé un appel émouvant à un soutien accru à ces jeunes enfants atteints par cette maladie. La présidente de leur association, Mariam Diallo, est une adolescente de 19 ans qui vit avec le diabète depuis dix ans. « Nous voulons être soignés et grandir comme les autres enfants afin de participer au développement de notre pays », a-t-elle réclamé. A sa suite, Mme Touré Safiatou Touré a rappelé qu’à de la création du Centre de lutte contre le diabète en 1998, le Lion’s club a mobilisé plus de 100 millions de Fcfa pour l’achat de médicaments, du matériel médical et pour les travaux d’extension des locaux. Au regard de l’ampleur du diabète qui continue de préoccuper le monde par son impact, son organisation a eu raison, juge-t-elle, d’orienter ses efforts humanitaires vers cette maladie. L’AMLD aussi est engagée dans la lutte contre le diabète depuis plusieurs années. Elle organise un plaidoyer soutenu autour de cette maladie dans notre pays et multiplie les initiatives et les actions de prise en charge de malades en collaboration avec le ministère de la Santé et des partenaires comme le Lion’s club et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La présidente de l’AMLD, Mme Diallo Diariatou Bâ, a analysé la situation épidémiologique du diabète dans notre pays en relevant que la prévalence du mal est passée de 0,82 % en 1985 à 9,3 % en 2008. Elle a rappelé que la journée est destinée à sensibiliser les décideurs sur la nécessité d’améliorer la vie des personnes atteintes du diabète. Le Premier ministre a rappelé l’impact des maladies chroniques non transmissibles en général et du diabète en particulier. Pour Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, la Journée mondiale du diabète constitue la plus importante campagne de sensibilisation sur la maladie. Elle doit éveiller la conscience du public sur les causes, les symptômes de cette maladie. Elle a assuré l’AMLD de son soutien et de la détermination du gouvernement à combattre le diabète. « Nous n’abandonnerons pas nos enfants diabétiques à leur sort », a-t-elle indiqué. Le Premier ministre et les membres du gouvernement ont ensuite visité le centre de lutte contre le diabète pour mesurer les progrès engrangés et les défis futurs.

Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !