Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Centre national d’appui à la lutte contre la maladie : un budget à hauteur d’ambitions - 13/02/2012 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les 1,06 milliard de Fcfa vont permettre d’assurer plus de recherches opérationnelles, la formation continue, la surveillance des maladies, etc. La 16è session du conseil d’administration du Centre national d’appui à la lutte contre la maladie (CNAM), ex-Institut Marchoux s’est réunie hier dans ses locaux sous la présidence du secrétaire général du ministère de la Santé, le Pr Mamadou Souncalo Traoré, et en présence du directeur général de l’établissement, le Pr Samba Ousmane Sow.

Les administrateurs ont examiné l’exécution des recommandations de la précédente session, le rapport d’activités médico-techniques et financier de l’exercice 2011 avant de se prononcer sur le projet de budget 2012. Globalement, ils ont apprécié le travail accompli par le centre, en termes de recherche sur les maladies à potentiel épidémique et endémiques dans notre pays. Le secrétaire général du ministère de la Santé s’est ainsi félicité des efforts de l’établissement dans la lutte contre la maladie.

Au cours de la dernière décennie, a-t-il souligné, le CNAM a su pleinement accomplir sa mission de promotion de la recherche opérationnelle, de surveillance de la maladie, de formation continue, d’appui efficace à différents programmes nationaux de lutte contre la maladie et d’assistance aux structures de santé périphériques. Mamadou Souncalo Traoré a également rappelé le rôle prépondérant de l’établissement dans la définition des stratégies de lutte contre des maladies, comme le paludisme, le VIH/Sida, la tuberculose, les filarioses lymphatiques et l’ulcère de Buruli, une maladie infectieuse dont l’agent pathogène est de la même famille que ceux de la lèpre et de la tuberculose. La direction générale du CNAM s’emploie à la coordination des activités cliniques, de recherche et de formation dans le cadre des missions assignées au centre. A ce propos, le Pr Samba Ousmane Sow a relevé qu’en termes de perspectives techniques, les objectifs majeurs de son centre pour l’année 2012 sont la relecture du cadre organique, le développement des ressources humaines, la poursuite des travaux de construction, de rénovation et d’équipement du CNAM.

Au programme figurent également la finalisation du projet d’établissement (un document qui décline les objectifs à atteindre pour une période de 5 ans) et du manuel de procédures financières ainsi que la réalisation de nouvelles études et recherches. A la dimension de cet ambitieux programme, le budget de l’exercice 2012 a été chiffré en recettes et en dépenses à 1,06 milliard de Fcfa contre un peu plus de 859 millions de Fcfa en 2011. Ce budget qui connaît une sensible augmentation, permettra notamment au centre d’améliorer le plateau technique, la quantité et la qualité des activités cliniques et de recherches. Les administrateurs ont aussi applaudi la nomination du directeur général du centre, Samba Ousmane Sow, comme professeur titulaire de chaire à l’université de Londres, (London school of hygiene and tropical médicine) et à l’université de Rome. Le CNAM mène des recherches cliniques contre la lèpre, assure des consultations dermatologiques, la recherche des vaccins, à travers son Centre pour le développement des vaccins (CVD-Mali). Le centre s’est notamment illustré par la fabrication du MenAfriVac (un vaccin contre la méningite). Il assure, en outre, la formation et l’encadrement des étudiants de la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odonto stomatologie etc.

Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !