Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Des médecins guinéens s’initient à la télé-échographie - 02/07/2013 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un atelier de formation sur la télé-échographie a regroupé la semaine dernière une équipe de médecins et de sages femmes guinéens dans les locaux du centre d’expertise et de recherche en télémédecine et E-Santé (CERTES). Cette session de 6 jours a permis à ces professionnels de santé travaillant à Kankan et à Baramana, de s’initier à la réalisation d’une échographie et à la soumettre à un expert à distance pour interprétation. Les connaissances acquises serviront à établir le diagnostic de certaines urgences obstétricales aidant ainsi à réduire la mortalité maternelle et infantile.

Ces médecins généralistes et ces sages femmes initiés à la télé-échographie officient dans les zones rurales de la Guinée. « Nous les formons sur les notions élémentaires de l’échographie grâce à des outils portables. L’échographie est indispensable dans la médecine, notamment en cas d’examen d’urgence », a expliqué le Pr Mahamadou Touré, formateur et chef du service d’imagerie médicale du Centre hospitalier Mère – Enfant le « Luxembourg ». Ces médecins et sages femmes formés pourront ainsi effectuer des examens qu’ils soumettront, au besoin, à des experts de grands hôpitaux du Mali et d’ailleurs.

Ce mécanisme innovant d’assistance et de délégation de tâches a un impact positif certain sur la qualité des soins et la prise en charge des malades. Il contribue également à la valorisation et à la rétention des ressources humaines dans les zones enclavées. D’un point de vue économique, la possibilité de réaliser les examens sur place réduit les références/évacuations et les dépenses de santé aussi bien pour l’Etat que pour les populations.

« Cette formation est d’une grande importance pour nous, car elle nous a permis d’apprendre à faire de bonnes images d’échographie avec du matériel simplifié et portable », a expliqué le Dr Abdoul Gadry Bah, un des participants. Le matériel est constitué d’un appareil échographique mobile et d’un ordinateur portable.

Cette activité est une application des résultats du projet EQUI-ResHuS exécuté par le Centre d’expertise et de recherche en télémédecine et E-Santé (CERTES) au Mali dont le but est de permettre un accès équitable aux ressources humaines en santé qualifiées pour les communautés rurales enclavées.

L’atelier s’inscrit dans le cadre d’un partage et d’une extension hors de nos frontières d’une expérience réussie par le CERTES. Le Centre d’expertise et de recherche en télémédecine et E-Santé a mené une recherche action dans le cadre du projet « Les TIC pour un accès équitable aux ressources humaines en santé (EQUI-ResHuS) » dont le but était de permettre un accès équitable à des ressources humaines qualifiées aux communautés rurales enclavées. Cette formation qui n’est pas la première du genre a été dispensée hors de nos frontières (Tchad, Mauritanie) par l’équipe du Dr Cheick Oumar Bagayoko.

Be COULIBALY

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !