Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Santé : Un CSCOM ouvre ses portes au "sans fil" - 07/12/2006 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les populations du quartier TSF "Sans fil" avaient longtemps rêvé de disposer d'un centre de santé communautaire (CSCOM). C'est désormais chose faite. Elles ont inauguré lundi dernier, le centre de santé mutualiste "Bekan" entièrement construit et équipé par la fondation espagnole "World Polaris".

La cérémonie présidée par le ministre de la Santé, Mme Maïga Zéïnab Mint Youba, s'est déroulée en présence des autorités municipales, des notabilités de la Commune II et des responsables de World Polaris.
Le centre Bekan a été baptisé du nom du père Valentin de Pablo, chef de la congrégation salésienne (des catholiques d'Espagne). Chrétien et humaniste convaincu, il s'était pris d'amour et de sympathie pour notre pays. Il est mort cette année chez nous au "pays bobo" où il s'était rendu en visite privée.

C'est en reconnaissance du rôle joué par la congrégation salésienne dans le financement du centre par World Polaris que le "Sans fil" a voulu immortaliser le père Valentin. La structure qui a coûté 48 millions de Fcfa abrite un dispensaire, une maternité et une pharmacie. Elle offrira des soins préventifs et promotionnels (consultation pré et postnatales, vaccination, planification familiale) et des soins curatifs (soins des infirmiers, médicaments, analyses de laboratoire et prise en charge des maladies chroniques, entre autres).

Devant les habitants du quartier TSF, massivement sorties pour fêter l'événement, le ministre de la Santé a rappelé que depuis les années 1990, le développement de la mutualité est inscrit dans les priorités du gouvernement. Cette volonté a été largement concrétisée par les différents éléments de politiques et programmes. Mme Maïga Zéïnab Mint Youba a cité à cet effet, la politique sectorielle de santé, la politique de solidarité, le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté et le Plan décennal de développement sanitaire et social (PDDSS).

Autant d'efforts déployés par l'État qui ont permis une amélioration des conditions d'accès aux soins de santé à la base.
Le maire de la Commune II, Gaoussou Ly, a pris l'engagement de faire du centre un outil au service des populations. A sa suite Mariano Guerrero de la fondation World Polaris, a salué la qualité de la collaboration de son organisation avec notre pays. Il a également exprimé sa détermination à raffermir cette coopération exemplaire. "Nous accompagnons le Mali parce que les Maliens le méritent", a-t-il expliqué.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !