Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la trachome : L'IRD fournit un point d'appui aux politiques publiques - 23/04/2007 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Au Mali 34% des enfants de moins de 10 ans sont sujets à cette maladie qui constitue la 2è cause de cécité dans le monde, après la cataracte. On savait que le trachome est un véritable problème de santé publique dans notre pays. Mais on ne mesurait pas totalement l'impact de cette maladie qui constitue la 2è cause de cécité dans le monde après la cataracte. Pour organiser plus efficacement la lutte contre le trachome, le ministère de la Santé et l'Institut d'ophtalmologie d'Afrique tropicale (IOTA), ont commandé une étude auprès de l'Institut de recherche pour le développement (IRD). Cette structure française a organisé mercredi à l'hôtel Mandé, un séminaire de restitution de son "expertise collégiale" sur la lutte contre le trachome en Afrique subsaharienne.

La rencontre s'est déroulée en présence de l'ambassadeur de la France au Mali, Michel Reveyrand de Menthon, du président de l'IRD, Jean François Girard, du Recteur de l'Université de Bamako, Mme Siby Ginette Bellegarde, des docteurs Doulaye Sacko, coordinateur de la Vision 2020 de l'Organisation ouest africaine de la santé (OOAS), et Sanoussi Bamani, coordinateur du Programme national de lutte contre la cécité. Étaient également présents, le président de l'IRD au Mali Gilles Fédière, le coordinateur de l'expertise, Jean François Schemann, le directeur général adjoint de la santé, Dr Mountaga Bouaré et bien d'autres invités.

Le document de près de 30 pages produit par l'expertise collégiale peint la situation épidémiologique du trachome dans les pays d'Afrique subsaharienne. Il cerne les stratégies à mettre en œuvre et les comportements à promouvoir pour circonscrire le phénomène dans nos pays. En termes médicaux, le trachome est une kerato-conjonctivite due à une bactérie appelée chamydia trachomatis. Des données de l'expertise collégiale, il ressort que le trachome est une maladie de l'enfant. Mais les femmes sont les plus touchées par la cécité liée au trachome car elles restent en contact permanent avec les enfants.

Le trachome a toujours constitué, un fléau dans le monde surtout dans les pays en développement. Dans les années 80, près de 500 millions de personnes étaient atteintes du mal. Les multiples efforts déployés dans la lutte contre le fléau, ont débouché sur une sensible réduction de la maladie. En 2004, on estimait à 84 millions le nombre de personnes touchées par le trachome. Au Mali, 34% des enfants de moins de 10 ans font l'infection.

L'expertise collégiale, est une formule originale mise au point par l'IRD. Elle fait appel à l'expertise des scientifiques du Sud et de leurs homologues du Nord. C'est une analyse scientifique ou mise à jour des connaissances qui correspondent à des questions centrales pour les politiques publiques. L'étude menée par l'expertise collégiale a suivi un canevas précis. En premier lieu, s'est tenu l'atelier initial où les questions essentielles étaient regroupées en 3 thématiques : épidémiologie, sciences sociales et stratégies de lutte. La deuxième étape a été l'expertise proprement dite. La troisième et dernière étape est consacrée à la publication de l'ouvrage.

Un fait est à souligner. Le président de l'expertise collégiale, le Pr Jeanne Orfila est décédée à la tâche. Elle a perdu la vie durant l'enquête dans un pays africain des suites d'un accès palustre diagnostiqué trop tard. Une minute de silence a été observée en sa mémoire.

Le président de l'IRD, a expliqué le symbole qui transparait dans le travail des experts : la science rend au peuple ce qui lui appartient. Il a relevé les difficultés liées au métier d'expert, avant de souligner qu'il n'y a pas une science pure et celle des autres.
L'ambassadeur de France a salué la qualité du travail accompli. Le Mali est engagé depuis des années dans la lutte contre le trachome et l'IOTA, créé en 1953, a été le point de départ de la recherche sur le trachome au Mali, a noté Michel Reveyrand de Menthon.

De nombreux intervenants se sont succédé pour expliquer l'IRD, ses domaines d'intervention, l'azithromycine, l'antibiotique de premier choix contre le trachome, etc.
Le Dr Sanoussi Bamani du PNLC a souligné l'efficacité de la stratégie CHANCE (Chirurgie, antibiotique, nettoyage du visage, changement de l'environnement). La promotion des éléments de cette stratégie est une exigence pour réussir le combat contre le fléau. Le directeur adjoint de la santé qui représentait le département de la santé a confirmé que les résultats seront une précieuse source d'inspiration pour les actions de lutte contre le trachome.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !