Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle : La garantie « quarité » - 10/12/2007 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le projet Qualité des soins, gestion du risque et techniques obstétricales (Quarité) dans notre pays a été porté sur les fonts baptismaux au cours d'un atelier que notre capitale a abrité à la mi novembre sous la présidence du Dr Mamadou Sidibé, conseiller technique au ministre de la Santé.

Une soixantaine de participants venus de cinq Régions (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou et Mopti) et de Bamako ont pris part à cette session de deux jours destinée à promouvoir le réflexe de la qualité dans les soins obstétricaux. Le projet "Quarité" dont l'objectif principal est la réduction de la mortalité maternelle sera exécuté par le Centre d'appui à la recherche et la formation (CARF-GIE) en collaboration avec la direction nationale de la Santé.

La communauté internationale, a expliqué le représentant du ministre de la Santé, revendique la possibilité pour toutes les femmes d'obtenir des soins obstétricaux d'urgence de qualité en tant que droit garanti par l'État. Notre pays, note le Dr Sidibé, a inscrit sa politique de protection maternelle et infantile dans cette perspective et ambitionne de faire reculer la mortalité maternelle.

Une large proportion des décès maternels résulte, selon les spécialistes, d'une prise en charge inappropriée lors de l'accouchement, en particulier lorsque survient une complication obstétricale comme une dystorie, une hémorragie, une hypertension artérielle sévère ou une infection.

Pour réduire la mortalité maternelle, les pouvoirs publics ont souscrit aux Objectifs du millénaire pour le développement dont la santé maternelle constitue un aspect fondamental.

Au total, a expliqué Mamadou Sidibé, sur les 27 structures de santé éligibles, 22 sont retenues pour la mise en œuvre du projet "Quarité". Le représentant du ministre a invité les 60 participants (sages-femmes et gynécologues) à s'engager dans une lutte sans merci contre ce fléau. Il a appelé les spécialistes à conjuguer leurs efforts et à travailler en synergie afin que le Mali fasse partie des États qui auront atteint sinon dépassé les Objectifs du millénaire dans le combat contre la mortalité maternelle. Le Dr Sidibé a remercié la communauté internationale notamment l'Agence canadienne pour le développement international (ACDI), principal bailleur de fonds du projet.

Mme Dicko Fatoumata Maïga, présidente de l'Association des sages-femmes du Mali, a salué cette initiative destinée à garantir à toutes les femmes la possibilité d'obtenir des soins obstétricaux et néonataux d'urgence de qualité.

Pour la Coordinatrice nationale du projet "Quarité", Mme Aoua Konaré, cette démarche devra améliorer la performance des services obstétricaux dans notre pays.

Le projet "Quarité" pourra dans l'avenir s'étendre à l'ensemble du pays.

S. KONATÉ

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !