Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Institut national de formation en sciences de la santé : un budget en augmentation - 07/03/2008 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 5ème session du conseil d'administration de l'Institut national de formation en sciences de la santé s'est tenue mercredi dans les locaux de la structure. La cérémonie d'ouverture des travaux était présidée par le secrétaire général du ministère de la Santé, le Dr Lanséni Konaté, et s'est déroulée en présence du directeur général de l'Institut, Abdou Touré. L'ordre du jour de la session prévoyait le contrôle des taches confiées à la direction générale de l'Institut, l'examen du rapport d'activités 2006-2007, l'examen et l'adoption du bilan financier de l'exercice 2007 et l'examen et l'approbation du budget prévisionnel 2008.

L'année académique 2006-2007, troisième année d'exercice de l'INFSS, a été une période d'évaluation du fonctionnement du service tant au plan pédagogique que de la gestion. Cette année académique a été marquée par la finalisation de la restriction organique, la relecture des certains textes de base notamment les arrêtés et le règlement intérieur et une croissance notable de l'intervention du projet canadien d'appui à la formation des paramédicaux dans ses différents volets.
Le budget prévisionnel de l'Institut national de formation en sciences de la santé est fixé en ressources et en dépenses à 1,6 milliard de Fcfa. Il est en hausse de 7,58 % par rapport au budget de 2007, suivant en cela un accroissement des dépenses de matériel et de fonctionnement de l'établissement.

La subvention de l'État au titre de l'exercice 2008 s'élève à 1,2 milliard, tandis que les recettes propres doivent atteindre un peu plus de 85 millions de Fcfa.
Établissement public à caractère scientifique et technologique, l'Institut national de formation en sciences de la santé a été créé en septembre 2004. Il a charge d'assurer la formation initiale et continue des personnels paramédicaux et de participer à la recherche dans les domaines de la santé et de la formation. Il se charge aussi de réaliser des études ou des expertises dans le domaine de la santé. L'INFSS comprend une école centrale à Bamako et trois écoles régionales à Kayes, Sikasso et Mopti.

Pour le secrétaire général du ministère de la Santé, Lanséni Konaté, l'écoute des élèves et des patients, la mobilisation autour de l'ambition de faire des étudiants de l'Institut des produits prisés sur le marché de l'emploi face à la concurrence qui se profile à l'horizon avec l'ouverture de l'espace UEMOA, sont des facteurs très importants à prendre en compte afin de mettre sur le marché des ressources humaines de bonne qualité.

Nana S. HAÏDARA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !