Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital de Kati : deux nouvelles infrastructures pour des soins de qualité - 06/10/2008 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Elles permettront de renforcer les capacités du centre hospitalier, en matière de prise en charge des maladies notamment des traumatismes. Un Centre Hospitalo-Universitaire (CHU) c'est à la fois un personnel de qualité et des équipements et infrastructures conséquents. L'hôpital de Kati qui répond à ses exigences, vient de s'enrichir de nouvelles infrastructures, réalisées sur Budget Spécial d'Investissement (BSI). Elles ont été inaugurées, vendredi, par le président de la République, Amadou Toumani Touré.

La cérémonie s'est déroulée en présence des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique, des autorités et notabilités de la ville et beaucoup d'autres invités de marque.
Les deux infrastructures sont composées d'un bâtiment principal à deux niveaux, construit par l'entreprise Niogodème pour un coût global de 528 millions de Fcfa. 151 autres millions ont été consacrés à son équipement. Il a une capacité d'accueil de 60 lits et comporte un bloc opératoire de deux salles. Selon les explications fournies par certains praticiens de l'établissement, l'une de ces salles sera utilisée pour les interventions en traumatologie ou d'autres types et l'autre consacrée à la cœlio-chirurgie. C'est une technique d'intervention de pointe, aux avantages avérés, qui utilise une camera et des instruments miniaturisés et un moniteur pour faire les opérations.

Le bâtiment secondaire a été réalisé par l'entreprise de construction Millenium construction SARL, pour un montant de 66 millions de Fcfa. Il intègre le laboratoire équipé qui renforcera la qualité du diagnostic.
Ces deux infrastructures, apporteront une véritable bouffée d'oxygène à l'hôpital de Kati. Elles permettront de renforcer ses capacités en matière de prise en charge des maladies, notamment des traumatismes. Il faut noter, à cet effet, que le CHU de Kati a une solide réputation dans ce domaine.

Pour le chef de l'État, Amadou Toumani Touré, la réhabilitation et la revitalisation des infrastructures et le relèvement du plateau technique de l'hôpital de Kati, occupent une place importante dans son Projet de développement économique et social (PDES). Le président Touré s'est dit, par ailleurs, impressionné par l'occupation de l'espace à l'hôpital et la fonctionnalité de l'établissement de qualité. Nous allons continuer à améliorer les choses, à relever le plateau technique a conclu le chef de l'État.
L'amélioration de la qualité des soins est une approche, une vision basée essentiellement sur la satisfaction des malades ou usagers, parce qu'ils restent au cœur des préoccupations de l'Etat. Il s'agira pour le personnel des établissements hospitaliers, de les soulager ou de les guérir.

A ce propos, le ministre de la Santé a demandé au personnel socio-sanitaire d'agir envers les autres comme il aimerait qu'ils agissent envers lui. Oumar Ibrahima Touré a aussi rappelé que les deux bâtiments tirent leur essence des conclusions de l'étude du plan directeur d'aménagement de l'hôpital de Kati d'avril 2004 qui a projeté une profonde réhabilitation des anciennes bâtisses. Celle-ci cadre avec les préoccupations du programme multisectoriel de lutte contre l'insécurité.
L'hôpital de Kati s'emploie à répondre aux aspirations des habitants de la localité qui a connu ces dernières décennies, une évolution démographique importante. Cette situation entraîne forcement une augmentation de la demande en matière de soins de santé.

Le directeur de l'hôpital, Abdoulaye Sissoko, a indiqué que la réalisation de ces infrastructures et leur équipement en matériels médicaux appropriés permettront d'offrir un meilleur cadre de travail mais aussi des soins de qualité aux malades.
Après les différentes interventions, le président de la République a visité les lieux avant de procéder à la pose de la première pierre d'un autre bâtiment qui abritera le service de gynécologie-obstétrique et la pharmacie hospitalière.

Le CHU de Kati est incontestablement, la référence nationale en matière de traumatologie. Il est en train d'être renforcé (en terme d'infrastructures et d'équipements) à l'instar des autres établissements hospitaliers de la place pour répondre aux exigences de qualité. Parce que le credo du président de la République et du gouvernement est de se battre pour un mieux être des populations notamment dans le domaine de la santé.

B. DOUMBIA

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !