Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

L'hépatite B est un véritable problème de santé publique qui touche de nombreuses personnes dans notre pays - 23/02/2009 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les chiffres en témoignent : en 2003, une étude réalisée au Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), estimait la prévalence de l'infection à 17,10% chez les nouvelles recrues de l'armée et 15,90% chez les donneurs de sang. Sur la base de ce constat, l'Association SOS hépatite B, en collaboration avec la Police nationale, a organisé une conférence-débat sur l'hépatite B, vendredi à l'École de police.

La conférence, présidée par le directeur général adjoint de la police nationale, le contrôleur général Odiouma Koné, a eu lieu en présence de la présidente de l'association, Mme Touré Djenébou Samaké. Étaient également présents des responsables de la police et des médecins spécialistes du domaine.
L'hépatite B est une affection du foie qui touche nombre de personnes notamment de jeunes enfants. Traitée parfois de "Saye néré" jaunisse ou de "bô" mauvais sort, dans notre pays, elle reste méconnue pour nos compatriotes, relève Odiouma Koné.

L'hépatite B est une affection virale qui sévit même à l'échelle mondiale. Selon les statistiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), 2 milliards d'individus seraient infectés par le virus de l'hépatite B et plus de 350 millions d'entre eux souffrent de la forme chronique. L'hépatite B, est très souvent asymptomatique, c'est-à-dire sans signe mais peut évoluer vers de graves complications comme la cirrhose ou le cancer du foie.
A ce propos, Odiouma Koné a expliqué l’opportunité de cette conférence pour informer et sensibiliser afin que chacun puisse connaître son statut et se faire vacciner éventuellement.

L'Association SOS hépatite B Mali a été créée en janvier 2006 à Kalabancoura en Commune V. L’association se propose, entre autres, d'organiser des campagnes d'information, de sensibilisation, de formation mais aussi de dépistage, sur les différentes formes d'hépatites. Elle entend également faciliter la création d'une mutuelle pour une meilleure prise en charge des hépatites, contribuer à une intégration sociale des personnes atteintes et des orphelins des hépatites et mettre en en place des stratégies pour la vulgarisation de la vaccination contre les hépatites.

Au Mali, la prévalence de l'hépatite B est estimée entre 15 et 20% de la population générale et celle de l'hépatite C de 4,98% chez les donneurs de sang.
La conférence a été suivie d'une projection de film sur l'hépatite. La rencontre s’est terminée par un prélèvement volontaire de sang auquel se sont prêtés des hommes en uniforme à commencer par le directeur général adjoint de la police.
Rappelons qu'il existe plusieurs formes de la maladie : hépatites A, B, C, D, E, F, G. Mais ce sont les formes B et C que l'on retrouve le plus généralement dans notre pays.

Djouma DIABATE

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !