Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Mortalité maternelle et infantile : Bientôt un centre mère-enfant pour Kalabancoro Adekene - 05/03/2009 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon les résultats des différentes enquêtes démographiques et de santé, les taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile sont estimés dans notre pays, respectivement à 582 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes, à 46 pour 1000 pour la mortalité néonatale et à 96 pour 1000 pour la mortalité infantile.

Ces décès sont dus à la mauvaise santé des mères, à des soins inadéquats, à la faiblesse de la prise en charge de l’accouchement, à l’insuffisance de soins essentiels aux nouveau-nés et à l’absence de centre de santé dans certaines localités. C’est pour toutes ces raisons que la mortalité néonatale et infantile constitue une préoccupation pour nos autorités.
Sensible à ce problème, le Rotary club international a décidé de s’impliquer dans la lutte contre la mortalité néonatale et infantile, à travers la construction de centres de santé dans certaines communes de Bamako. Elle a ainsi posé hier, la première pierre du centre de santé Mère-Enfant de Kalabancoro Adekene.

La cérémonie était présidée par le gouverneur Afrique de l’ouest de Rotary international, Raphaël Fiaty. Elle s’est déroulée en présence du gouverneur du District 9100, Sonny Akuapha, du maire de la commune de Kalabancoro, Ibrahim Bamba, des partenaires et des Rotariens de Bamako, des chefs traditionnels et religieux et des femmes et enfants massivement sortis pour l’occasion.

Raphaël Fiaty a brossé, à cette occasion, la situation de la mortalité néonatale et infantile dans notre sous-région. Selon le gouverneur Afrique de l’ouest de Rotary international, 10 000 femmes et 33 000 nouveau-nés meurent chaque mois en Afrique de l'ouest et du centre et des milliers d'autres souffrent de complications graves et débilitantes qu'elles gardent le reste de la vie comme les fistules vésico-vaginales, la stérilité, les douleurs chroniques etc. « Cela est dû en partie à l’absence de centres de santé. Comment rester indifférent à cette souffrance de nos mères, sœurs et épouses », s’est interrogé Raphaël Fiaty qui a appelé toutes les bonnes volontés à la solidarité.

Le maire de la Commune de Kalabancoro a remercié le donateur pour cette action de solidarité. « Ce centre soulagera les mères et enfants de notre commune et du coup les familles. Nous n’aurons plus besoin de nous rendre à Bamako pour revoir les soins même les plus élémentaires », a témoigné l’édile. Ibrahim Bamba a lancé un appel au ministère de la Santé et aux bonnes volontés du pays pour l’aider à doter le centre de matériel de soins.
« Cette action des Rotariens nous va droit au cœur. Et désormais vous êtes membres à part entière de notre association », a annoncé pour sa part Me Jacques Sissouma, le président de l’Association pour le développement de Kalabancoro (ADEKENE).

Créé en 1903 à Chicago par un jeune avocat et quatre de ses amis partageant les mêmes convictions humanistes, le Rotary international a plus d'un siècle d'existence. En Afrique, le premier club Rotary a vu le jour en 1939. Celui de Bamako date de 1961.

Doussou DJIRÉ

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !