Santé tropicale au Mali - Le guide de la médecine et de la santé au Mali


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Mali > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du col de l’utérus : le dépistage précoce sauve des vies : le cancer du col de l’utérus représente le premier cancer chez la gent féminine. - 08/04/2010 - L'essor - MaliEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

D’où l’urgence de développer des stratégies de prévention, notamment le dépistage précoce pour réduire l’incidence de la maladie. C’est dans cet esprit que la Société malienne de gynécologie et d’obstétrique (SOMAGO) a organisé le week-end dernier au centre de santé de référence de Sogoniko, sa 3è journée de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus. La cérémonie de lancement de l’opération était présidée par le Dr Mountaga Bouaré, conseiller technique au ministère de la Santé, et s’est déroulée en présence du Pr Sy Aïssata Sow, présidente de la société.

Étaient aussi présents, le nouveau directeur national de la Santé, Mamadou Namory Traoré, le secrétaire général de la Société africaine de gynécologie et d’obstétrique (SAGO), le Pr Mamadou Taroté, son prédécesseur, le Pr Amadou Dolo, et nombre d’invités. Le cancer du col de l’utérus est un mal redoutable. Il est important de multiplier les initiatives et les actions pour contrer l’évolution de cette pathologie dans notre pays. L’État a accompli de gros efforts dans ce sens. Il appartient donc aux autres intervenant dans le domaine de s’inscrire dans cette vision de prévention et d’apporter un plus dans la sensibilisation sur les risques liés au diagnostic tardif de la pathologie.

La présidente de la SOMAGO a confirmé en le déplorant que les femmes viennent tardivement en consultation, généralement à un moment où le cancer est à un stade avancé. Les chances de survivre au delà de 5 ans ne dépassent pas en ce moment les 25%, a-t-elle relevé. Le Dr Mountaga Bouaré a rappelé que les textes de la politique nationale de lutte contre les cancers ont été adoptés en novembre 2009. Le gouvernement entendait ainsi renforcer la disponibilité des médicaments anticancéreux dans le schéma directeur d’approvisionnement des médicaments essentiels. Notre pays a également mis en œuvre un plan quinquennal 2010-2014 de lutte contre le cancer d’un montant de plus de 4 milliards Fcfa. Il faut aussi noter que ces deux dernières années, l’État a consacré plus de 450 millions de Fcfa à l’achat de produits anticancéreux dans notre pays. La prise en charge des cancers étant onéreuse, l’efficacité recommande de porter les efforts sur le dépistage pour augmenter les chances de survie. Le représentant du maire de la Commune VI, Tenemakan Koné, a rappelé le principe essentiel de la prévention. Dépisté tôt, le cancer peut guérir, a-t-il indiqué, avant de promettre que la mairie accompagnera les efforts de la SOMAGO.

par Bréhima Doumbia

Lire l'article original

Plus d'articles Maliens - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MaliSanté tropicale au Mali
Le guide de la médecine et de la santé au Mali


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !